X

Économie

Antoun Sehnaoui (SGBL) en passe d’acheter une banque aux États-Unis

Finance
Sunniva Rose | OLJ
15/05/2017

Le PDG de la banque SGBL, Antoun Sehnaoui, est sur le point de finaliser l'achat d'une banque américaine basée au Colorado, Pikes Peak National Bank (PPNB), d'après des informations publiées vendredi par un quotidien local, The Gazette. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée en juillet suite à l'autorisation de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC), n'a pas été rendu public. « M. Sehnaoui étant l'actionnaire principal de la SGBL à 63 %, la banque va pouvoir s'appuyer sur cet achat pour se développer sur le continent américain », à travers la PPNB, a confirmé hier à L'Orient-Le Jour le directeur général adjoint de la SGBL, Georges Saghbini. Selon lui, M. Sehnaoui vise notamment à élargir les activités de PPNB aux États-Unis et en Amérique latine, qui abrite une importante diaspora libanaise. « C'est la première fois qu'un banquier libanais rachète une banque américaine, au moins sur les 30 dernières années », a ajouté M. Saghbini.

En ce qui concerne la SGBL, elle ne prévoit pas d'ouvrir directement des branches sur  le continent américain mais se concentre plutôt sur l'Europe et le Golfe, selon M. Saghbini. La SGBL a récemment obtenu une licence pour ouvrir une banque à Abou Dhabi au sein de la place financière Abou Dhabi Global Market, qui sera opérationnelle fin juin. La banque opère aujourd'hui dans trois pays en dehors du Liban : Chypre, la Jordanie et les Émirats arabes unis.

La Pikes Peak National Bank, qui est à la tête de trois branches à travers le Colorado et possède une trentaine d'employés, est la propriété de la famille Georgeson depuis près de 40 ans. Fondée en 1957, ses actifs s'élèvent aujourd'hui à 88,9 millions de dollars. John Georgeson, PDG de Pikes Peak National Bank, a confié à The Gazette avoir été approché la première fois par M. Sehnaoui il y a deux ans, ce qu'a confirmé M. Saghbini.

« La bonne offre »

À l'époque, M. Georgeson attendait « la bonne offre », a-t-il indiqué à The Gazette, qui n'imposerait pas de fusion de Pikes Peak National Bank avec une autre banque et qui maintiendrait ses employés et son conseil d'administration. Les négociations de vente ont débuté l'année dernière, lorsque M. Sehnaoui est revenu vers M. Georgeson avec une offre qui respectait ses conditions. M. Georgeson a précisé qu'il allait prendre sa retraite, que M. Sehnaoui deviendrait le président du conseil d'administration de la banque et que son président actuel, Robin Roberts, en serait le PDG.
Les actifs de la SGBL s'élevaient à 19,1 milliards de dollars fin 2016, en hausse de 15,5 % en glissement annuel. Ses bénéfices ont atteint 200,7 millions de dollars l'année dernière (+ 18 %), tandis que les dépôts s'élevaient à 14,6 milliards de dollars (+15,4 %), les prêts à 4,5 milliards de dollars (+6,7 %) et les fonds de la banque à 1,7 milliard de dollars.

 

NB: Cet article a été modifié le 15/05 à 15h50 pour ajouter une clarification.

Pour mémoire

La SGBL aux côtés des jeunes dans les moments clé de leur vie

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants