X

Campus

USJ : inciter les étudiants à s’impliquer auprès des associations citoyennes

Vie associative

« S'engager dans la vie communale reflète une philanthropie. Et c'est ce qui nous rend humains », affirment les étudiants bénévoles participant au Forum des initiatives citoyennes.

06/05/2017


C'est au campus des sciences médicales de l'USJ que s'est déroulé, le vendredi 28 avril, le Forum des initiatives citoyennes organisé en collaboration avec l'AUB. « Le but de cet événement est de motiver les étudiants à s'engager dans la vie citoyenne », explique Gloria Abdo, responsable du service de la vie étudiante à l'USJ.
Ont pris part au forum plus de 100 organisations non gouvernementales œuvrant dans différents secteurs : santé, droit des femmes, droit de l'homme, sécurité routière, environnement et développement durable, toxicomanie, etc. Elles sont représentées par de jeunes membres : des étudiants bénévoles actifs, soit derrière les stands à donner des explications aux futurs adhérents, ou à déambuler dans les couloirs pour aider çà et là. Cela dans une ambiance bon enfant avec en arrière-fond une belle musique entraînante. Gloria Abdo poursuit : « Les organisateurs visent à valoriser le travail des jeunes bénévoles au Liban en exposant leurs actions. »
Ainsi, pour Maria Khoury, 24 ans, étudiante en droit à l'Université libanaise et bénévole auprès de Justice sans frontières, une association qui vient en aide aux femmes violentées, « mon implication dans la vie citoyenne a complètement changé ma vision. Elle m'a rendue plus altruiste. Lorsque je termine mon master, je compte créer ma propre ONG ».
Même son de cloche pour Jean-Paul Farhat, étudiant en médecine à l'USJ et bénévole dans plusieurs ONG, notamment auprès du Rotaract Liban. Fièrement, il annonce : « Nous venons d'ouvrir une clinique d'ophtalmologie. Ainsi, les personnes qui souhaitent faire examiner leurs yeux pourront consulter gratuitement un spécialiste dans ce centre. » Pour le jeune étudiant, être bénévole donne un sens à sa future carrière de médecin. Il explique : « C'est dans la continuité de la voie que j'ai choisie. Je ressens une joie immense en voyant que nous faisons parfois bouger les choses. »

S'engager ou ne pas s'engager...
Pour Hiba Kanso, étudiante en droit à l'USJ et présidente du club féministe de l'USJ, la question de s'engager ou pas ne se pose pas. « Il faut faire bouger les choses ! Donc il faut s'activer. Notamment pour l'égalité homme/femme, en particulier pour l'adoption d'un quota pour la participation des femmes au Parlement... »
Michael Kassis, étudiant en sciences infirmières et bénévole au département de dialyse à l'AUB, estime que « l'esprit du bénévolat ne fait pas partie de nos habitudes. Pourtant il y a tellement à faire ! ». Et pour confirmer ses dires, trois jeunes futures infirmières de 3e année à l'USJ confient « qu'elles ne peuvent pas s'engager faute de temps ». « Ce n'est pas par manque d'intérêt, explique l'une d'elles. J'ai essayé, mais je n'ai pas pu cumuler études, stage et bénévolat. » Ceci n'est pas le cas de Yara Barakat, 21 ans, étudiante en génie civil à l'ESIB et bénévole à la Croix-Rouge dans le secours des accidentés de la route, qui explique : « Le temps, comme le stress, on apprend à le gérer. Après, toutes les leçons apprises des expériences vécues sur le terrain, on les applique dans notre quotidien. »
Par ailleurs, parallèlement au forum, des ateliers de formation en leadership et politique, lobbying et plaidoyer, développement de projets communautaires, ont été offerts aux étudiants de l'AUB et de l'USJ, aux élèves des classes secondaires et aux représentants des ONG qui le souhaitent.

La vie étudiante

Le service de la vie étudiante à l'USJ a pour objectifs d'encadrer et de développer les activités estudiantines. Un objectif articulé sur trois axes : le développement de la vie associative qui se fait à travers le club étudiant et le club des amicales ; le développement de la vie culturelle et le développement de la vie citoyenne. Affilié au rectorat, il intervient sur tous les campus, visant à atteindre l'ensemble de la communauté étudiante à travers des activités ludiques, sportives, culturelles qui intéressent les jeunes étudiants.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Émilie SUEUR

Les obligations de la classe politique libanaise

Décryptage de Scarlett HADDAD

La récente crise a renforcé les liens entre les responsables...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.