X

À La Une

L'Iran et Israël grands vainqueurs du chaos au Moyen-Orient, selon le chef de la Ligue arabe

Diplomatie

"J'ai 74 ans et je n'ai jamais vu pire que ce à quoi nous assistons en ce moment", déclare Ahmed Aboul Gheit.

OLJ/AFP
01/05/2017

Le secrétaire général de la Ligue arabe a dit lundi que l'Iran et Israël étaient les principaux bénéficiaires des troubles dans le monde arabe, "le pire" chaos qu'il ait lui-même jamais connu.

"J'ai 74 ans et je n'ai jamais vu pire que ce à quoi nous assistons en ce moment", a déclaré Ahmed Aboul Gheit à l'ouverture de l'Arab Media Forum qui réunit pendant deux jours des centaines de responsables d'organes de presse à Dubaï.

"L'Iran savoure ce que le monde arabe subit. Certains en Iran observent et attendent que nous nous détruisions", a-t-il ajouté.

Selon lui, Israël tire aussi profit de la situation au Moyen-Orient, alors qu'il était sous pression pour trouver une solution avec les Palestiniens.
"Si j'étais le Premier ministre" d'Israël, "je penserais qu'il s'agit des meilleurs jours pour Israël", a noté le chef de la Ligue arabe.

L'Iran est accusé par plusieurs pays arabes, notamment les monarchies arabes du Golfe, de s'ingérer dans leurs affaires intérieures, notamment à Bahreïn et au Yémen.

Téhéran soutient le régime de Bachar el-Assad en Syrie, alors que Riyad et d'autres pays arabes soutiennent l'opposition. L'Iran exerce aussi une influence considérable en Irak.

 

Lire aussi

Retour sur les 100 premiers jours de Donald Trump au Moyen-Orient

L'avenir du Moyen-Orient dépendra-t-il des puissances non arabes de la région ?

 

Pour mémoire

Israël craint la formation d'un "croissant iranien" au Moyen-Orient

Pour l'Iran, Israël est la "plus grande menace" pour la paix

L'Iran dénonce « l'alignement » entre l'Arabie saoudite et Israël

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

mounir c. atallah

Le Secretaire De la Ligue Arabe a raison...ce sont Israel et l'Iran qui jubilent....mais c parceque les E.U. ,l'Europe et la Russie veulent bien ca....ce sont des vendeurs d'armes ...point final

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,IRAN EST LE PREMIER GRAND VAINQUEUR CAR IL A PU UTILISER SES CORELIGIONNAIRES ARABES A SEMER LES TROUBLES DANS LEURS PATRIES RESPECTIVES POUR SON BENEFICE HEGEMONIQUE... ISRAEL EST LE SECOND GRAND VAINQUEUR CAR LE PROBLEME PALESTINIEN EST RELEGUE AUX CALANDES GRECQUES...

SOUS LES PAVÉS LA PLAGE

Eh bien lui le chef de la ligue malade il fait mieux que tous ceux qui ne voyaient qu'israel comme seul bénéficiaire du chaos .

En quoi l'Iran serait bénéficiaire?

A t-il usurpé un territoire? A-t-on levé les sanctions contre la NPR? Parle t-on ce cette NPR sans diaboliser ses actes ?

Alors en quoi serait ce grand pays bénéficiaire de quoi que se soit , sinon il n'en bénéficie que par la force du poignée et de la force de son intelligence.

Donc seule l'usurpie est bénéficiaire et en plus c'est celle qui pleure le plus contre la NPR .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement peut-il mener à bien sa mission ? Deux lectures opposées

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

In English

Resolving Lebanon’s financial crisis

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants