Le billet de Gaby NASR

Biotope gaulois

Billet
Gaby NASR | OLJ
21/04/2017

La campagne agitée menée en vue de l'élection présidentielle en France permet d'ores et déjà de dégager quelques éléments typiques du biotope gaulois :

– Les Français ont un rapport à l'argent pour le moins schizophrénique. Tous voudraient bien se gaver discrètement, mais en même temps détestent ceux qui l'ont déjà fait. Un salaire de grand patron n'est jamais comparé à celui de ses homologues des multinationales, mais évalué en nombre de smic. Et plutôt que d'envier le conducteur d'une Mercedes, on aimerait bien l'en arracher de force et l'obliger à enfourcher un vélo. Salaud de riche !

– Dès lors qu'un responsable politique est attrapé en train de se goinfrer d'argent public, chaque citoyen se sent personnellement dévalisé et crie au vol. Étrangement, il ne réagit jamais quand c'est l'État qui fait de même en le forçant à rendre gorge plus de 50 % de ses revenus.

– Être rasé de près, convenablement habillé et propre sur soi est éminemment suspect pour un personnage public. La sympathie populaire va généralement à celui qui est branché. Comprendre : mal fagoté, barbe de trois jours et tongs. Si en plus, il est adepte de l'énergie renouvelable, achète dans le commerce équitable, fait du bénévolat, mange cinq fruits et légumes bio par jour, avant de tirer sur un joint puis courir sauver la planète, alors là il est littéralement monté au pinacle !

– Dans la rubrique Attentats ou même Faits divers, il est impossible de connaître l'identité de l'auteur d'un méfait, au nom de la présomption d'innocence. S'il est « issu de la diversité », faudra attendre l'audience au tribunal pour le savoir. Si en revanche, le prévenu est un descendant pur jus de Vercingétorix, ses noms et prénoms sont immédiatement jetés en pâture, et les télés s'en iront jusque dans son village interroger maman, papa, mamie, tonton, mémé et pépé.

– On ne peut pas dire que Bachar el-Assad soit en odeur de sainteté auprès des Français. Par contre, beaucoup ont pleuré Fidel Castro. Il faut dire qu'on trouve rarement un dictateur baignant dans un univers musical aussi sympa, à la tête d'un régime totalitaire qui donne envie de bouger. Et ce n'est pas le Conducator syrien, avec ses vapeurs toxiques et ses barils d'explosifs, qui mettra de la salsa dans l'ambiance !

Dans cette France où les signes d'incohérence cohabitent avec les esprits les plus brillants, heureusement que la nature décrite par Franc-Nohain fait preuve d'un bon sens profond... en faisant passer les fleuves juste au-dessous des ponts.

 

gabynasr@lorientlejour.com

Lire aussi à la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

Votre tolérance sympathique , envers les mentalités et les comportements des gauchocrates français au pouvoir , est touchante ... surtout , en cette fin de règne de Normal 1er , qui à lui seul incarne le " boulet français ordinaire "...

Ma Fi Metlo

E X T R A O R D I N A I R E ....

CELA CONFIRME CE QUE J'AI TOUJOURS PENSE DE VOUS GABY , ETRE CAPABLE DE METTRE VOS TALENTS AU SERVICE DE L'INTERNATIONAL......

ON LE VOIT BIEN PLUTOT ON LE LIT BIEN, VOUS AVEZ FREQUENTE LES FRANCAIS ( BOBO ) DE TRES PRES .

YOU MADE MY WEE-KEND !

Yves Prevost

L'humour inégalable de Gaby Nasr est toujours aussi mordant. Il est rare, cependant qu'il nous présente, en si peu de mots un tel condensé de profondes vérités.
Bravo et merci!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON EST HABITUE A DE MEILLEURS ARTICLES CHER MONSIEUR GABY NASR... ICI ON N,ARRIVE PAS A JOINDRE LES BOUTS ... SORRY !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.