Rechercher
Rechercher

Conseil des ministres

Plusieurs remarques relatives au plan pour l’électricité déjà émises

Aoun souligne l'importance du rôle du pape ainsi que de son soutien au Liban.

Le Conseil des ministres en réunion hier à Baabda. Photo Dalati et Nohra

Le Conseil des ministres, réuni hier matin au palais présidentiel de Baabda, sous la présidence du chef de l'État Michel Aoun, a approuvé le principe d'un plan relatif à l'électricité proposé par le ministre de l'Énergie, César Abi Khalil. Cette proposition s'inscrit dans la continuité de celle présentée en 2010 par Gebran Bassil.

 

« Le plan a été adopté dans le principe et ses détails seront présentés par la suite au Conseil des ministres », a indiqué devant la presse le ministre de l'Information, Melhem Riachi. Ces détails seront débattus et un vote devra avoir lieu, a-t-il précisé, ajoutant que la mise en œuvre du plan se fera « en toute transparence ». « Le gouvernement a accepté la proposition du ministre de l'Énergie qui s'inscrit dans la continuité du plan proposé en 2010 », a indiqué M. Riachi. César Abi Khalil a été chargé de lancer les appels d'offres et s'exprimera la semaine prochaine lors d'une conférence de presse pour donner des détails relatifs au plan, a-t-il ajouté, précisant encore que « le plan sera mis en œuvre au fur et à mesure ».

Approuvé fin juin 2010 en Conseil des ministres, le plan du ministre de l'Énergie de l'époque, Gebran Bassil, visait à rétablir le courant 24 heures sur 24 à l'horizon 2015. Un plan d'urgence a été ajouté à la proposition de 2010 et vise à sauver la saison touristique cet été en assurant plus d'alimentation en courant électrique, selon des informations fournies par notre correspondante à Baabda, Hoda Chedid.

Plusieurs remarques relatives au plan ont été soulevées, notamment par les ministres de l'Industrie, Hussein Hajj Hassan, et de la Jeunesse et des Sports, Mohammad Fneich (Hezbollah). Selon notre correspondante à Baabda, ces derniers ont critiqué le fait que le plan de sauvetage comporte des points qui ont besoin de 3 à 4 ans pour être exécutés. Les ministres des Forces libanaises, Ghassan Hasbani (Santé), Pierre Bou Assi (Affaires sociales) et Melhem Riachi (Information) ont appelé à la construction au plus vite des centrales électriques prévues. Le ministre d'État pour les Affaires du Parlement, Ali Kanso (Parti social national syrien), a pour sa part dénoncé le caractère « confessionnel » revêtu selon lui par les projets de privatisation de la production d'électricité.

 

(Lire aussi : Abi Khalil lance un plan pour développer les énergies renouvelables au Liban)

 

 

Un message de paix
Lundi, le Conseil des ministres avait avalisé le projet de budget pour l'exercice 2017. Les détails relatifs au budget seront fournis par le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, au cours d'un point de presse qu'il tiendra demain jeudi.

Le président Aoun a ensuite évoqué sa visite au Vatican où il a rencontré le pape François. Il a affirmé l'importance du rôle du pape ainsi que de son soutien au Liban. « Le pape a salué le travail que nous entreprenons et a souligné l'importance de l'unité au Liban et surtout de la coexistence entre chrétiens et musulmans », a rapporté M. Aoun. Concernant la participation du Liban au sommet arabe, à Amman, le président a indiqué que son discours sera porteur d'un « message de paix au nom de tous les Libanais » et qu'il affirmera « l'importance de la solidarité arabe ».

Par ailleurs, M. Aoun a signé trois décrets pour les nominations de la juge Hélène Iskandar à la tête du service de contentieux au ministère de la Justice, de Georges Attié à la présidence de l'Inspection centrale et enfin du juge Barkan Saad à la tête de l'Inspection judiciaire.

 

Pour mémoire

Électricité : la hausse de production se fait attendre


Le Conseil des ministres, réuni hier matin au palais présidentiel de Baabda, sous la présidence du chef de l'État Michel Aoun, a approuvé le principe d'un plan relatif à l'électricité proposé par le ministre de l'Énergie, César Abi Khalil. Cette proposition s'inscrit...

commentaires (0)

Commentaires (0)