Dernières Infos

Gaza: Israël frappe des positions du Hamas, pour la 2e fois en 4 jours

AFP
02/03/2017

L'armée israélienne a frappé jeudi deux positions du Hamas dans la bande de Gaza en représailles à des tirs essuyés par ses soldats le long de la frontière avec l'enclave palestinienne, ont indiqué des sources de sécurité des deux côtés.

Il s'agit du deuxième échange de feu en une semaine entre Israël et la bande de Gaza, gouvernée par le mouvement islamiste palestinien Hamas, grand ennemi d'Israël.

Un appareil aérien et un char côté israélien ont ouvert le feu sur deux positions du Hamas dans la bande de Gaza, a dit l'armée israélienne.
L'armée répliquait à des tirs essuyés plus tôt par des soldats menant des opérations de routine le long de la barrière de métal et de béton qui ferme hermétiquement les frontières israéliennes avec le territoire, a-t-elle dit.
Deux postes d'observation au nord et à l'est de Beit Lahya (nord de l'enclave) ont été pris pour cible, a dit une source au sein des services de sécurité gazaouis.
Aucune victime n'a été rapportée côtés israélien et palestinien.

Lundi déjà, l'armée israélienne avait frappé des positions du Hamas ainsi qu'une base de la branche armée du Jihad islamique, autre force islamiste palestinienne, en réponse à un tir de roquette sur le sud d'Israël. Quatre Palestiniens avaient été légèrement blessés, selon les services de santé palestiniens. La roquette n'avait pas fait de victime en Israël.

Les tirs de projectiles sur Israël à partir de la bande de Gaza sont communément attribués à des groupes radicaux rivaux du Hamas. Mais Israël fait porter au Hamas la responsabilité de ce qui se passe dans l'enclave palestinienne et bombarde les bases de sa branche armée quasiment à chaque tir en direction de son territoire.

Exceptionnellement, l'armée israélienne a fait état d'un tir de projectile mercredi soir, sans rapporter de riposte de sa part. Le projectile, tombé dans une zone inhabitée d'Israël, n'a pas fait de victime, a dit l'armée.

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile depuis la fin de la guerre de 2014, la troisième depuis que le mouvement islamiste a pris le pouvoir dans le territoire en 2007.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Nous sommes un peuple de mer(de)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.