Dernières Infos

Syrie: les rebelles alliés à Ankara prennent deux villages aux Kurdes

AFP
01/03/2017

Les rebelles syriens soutenus par Ankara ont pris mercredi deux villages aux forces kurdes appuyées par Washington dans le nord de la Syrie, a-t-on appris auprès des insurgés et de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Les rebelles ont progressé en territoire sous contrôle des Forces démocratiques syriennes (FDS) à l'est d'al-Bab, une ville située à 25 km de la frontière turque qu'ils ont prise jeudi dernier au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Les FDS, soutenues par Washington, sont une alliance de combattants arabes et kurdes de Syrie dominés par les Unités de protection du peuple kurde (YPG), qu'Ankara considère comme une organisation terroriste.

Les rebelles syriens "ont capturé les villages de Tal Turin et Qara à l'est d'al-Bab après de violents affrontements avec la milice séparatiste des YPG", affirme dans un communiqué le groupe Hiwar Kallis qui participe à l'opération Bouclier de l'Euphrate.

Cette opération, lancée en août 2016 par Ankara dans le nord syrien, vise l'EI mais aussi les milices kurdes combattant les jihadistes.

Une myriade de groupes armés contrôlent différentes parties de la province d'Alep --dont dépend al-Bab--: rebelles, jihadistes, milices kurdes et forces gouvernementales.

Après la capture d'al-Bab, les seules lignes de front des rebelles étaient celles face aux FDS et aux forces du gouvernement.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi que le prochain objectif, après al-Bab, serait Manbij, un ancien bastion de l'EI actuellement sous contrôle des FDS et situé à une quarantaine de km à l'est d'al-Bab et proche de la frontière turque.

"Le Bouclier de l'Euphrate a attaqué nos forces aujourd'hui, et les affrontements se poursuivent", a indiqué Cherfane Darwich, porte-parole du Conseil militaire de Manbij, qui fait partie des FDS.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a également confirmé que les combattants proturcs avaient capturé deux villages près d'al-Bab.

"Ces batailles marquent le début des opérations du Bouclier de l'Euphrate pour prendre Manbjj", a estimé mercredi le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

En outre, le président Erdogan a répété mardi qu'Ankara voulait participer à l'opération visant à chasser l'EI de son bastion de Raqqa, encore plus à l'est, en excluant toute coopération avec les milices kurdes "terroristes".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué