Dernières Infos

Brouille entre le Chili et Cuba, qui refuse une ex-ministre

AFP
21/02/2017

L'ancienne ministre chilienne Mariana Aylwin, fille du défunt Patricio Aylwin, premier président élu après la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990), s'est vu interdire l'entrée à Cuba, déclenchant mardi une brouille diplomatique entre les deux pays.

Santiago, qui a annoncé "regretter profondément" cette décision, a rappelé en consultation son ambassadeur à La Havane.

Mme Aylwin s'apprêtait à décoller lundi soir vers l'île, où elle devait recevoir un prix au nom de son père de la part d'une organisation de droits civiques, quand elle a été informée à l'aéroport de Santiago de la décision du gouvernement cubain.

C'est Rosa Maria Paya, fille du dissident catholique Oswaldo Paya, mort en 2012 dans un accident de la route à Cuba, qui allait lui remettre cette récompense. Mme Aylwin a apporté par le passé son soutient à des opposants cubains.

La cérémonie de remise du prix devait se tenir en privé, n'ayant pas été autorisée par le gouvernement cubain, a expliqué l'ancienne ministre de l'Education chilienne à des journalistes.
"Cela m'attriste qu'au XXIe siècle il y ait une dictature à Cuba qui empêche la tenue d'une manifestation pacifique", a-t-elle ajouté.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants