Rechercher
Rechercher

Liban

Harb : Bassil ne sera pas élu, malgré son alliance avec les FL

Boutros Hab, député du Batroun, a déclaré hier que le chef du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, ne sera pas élu député dans cette circonscription, malgré l'alliance entre le CPL et les Forces libanaises (FL). « Les prochaines élections le montreront », a-t-il assuré lors d'une interview accordée à la Voix du Liban 100.3 – 100.5.
M. Harb a expliqué dans ce cadre que « le CPL a besoin de l'alliance avec les FL, comme à Batroun à titre d'exemple, d'autant que les expériences précédentes ont montré que Gebran Bassil ne peut pas être élu aux législatives, puisque malgré tout, il est rejeté par les gens de la région ».
« L'alliance entre le CPL et les FL paraît solide et cela est normal vu les derniers développements », a ajouté M. Harb, soulignant qu'il pourrait s'associer au parti Kataëb lors des prochaines élections. « Plusieurs forces politiques n'agiront pas en tant que spectateurs, mais prendront position, a-t-il constaté. Nous essaierons de faire en sorte que leur position soit favorable à l'alliance qui pourrait être conclue entre les Kataëb et moi-même. » Il a noté que cette alliance nécessite du temps pour voir le jour, le temps qu'on s'entende sur la loi électorale à adopter pour le prochain scrutin.
M. Harb a expliqué en outre que les alliances ne peuvent pas se former dans le cadre de certaines formules proposées, comme la loi dite de Mikati, fondée sur la proportionnelle. « Si cette loi est adoptée, les FL et le CPL ne pourront pas échanger des voix, note-t-il. Chaque parti votera pour son candidat. » Et M. Harb d'affirmer que « cette loi ne pourra pas constituer une solution et que de nombreuses parties la rejetteront, comme les FL, Walid Joumblatt et probablement le courant du Futur ».
M. Harb a enfin salué Antoine Zahra, député des FL, qui avait déclaré ne pas vouloir se présenter aux prochaines élections. Il a estimé qu'en prenant une telle décision, M. Zahra « a voulu préserver sa dignité sans pour autant renoncer à son appartenance politique et partisane ».

Boutros Hab, député du Batroun, a déclaré hier que le chef du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, ne sera pas élu député dans cette circonscription, malgré l'alliance entre le CPL et les Forces libanaises (FL). « Les prochaines élections le montreront », a-t-il assuré lors d'une interview accordée à la Voix du Liban 100.3 – 100.5.M. Harb a expliqué dans ce cadre que...
commentaires (3)

DECRETS ET ARRETS SONT PRONONCES...

LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

16 h 59, le 13 février 2017

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • DECRETS ET ARRETS SONT PRONONCES...

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    16 h 59, le 13 février 2017

  • Ce serait dommage qu'un homme politique de cette trempe ne puisse pas être élu dans n'importe quelle circonscription. Par contre le mr harb là, c'est à dégager. .lui plutôt qu'aucun autre. .

    FRIK-A-FRAK

    15 h 06, le 13 février 2017

  • le point le plus important pour le cpl, apres avoir elu aoun a la presidence, c'est de faire arriver son gendre au parlement, coute que coute. sans place au parlement, il serait tres difficile de le faire arriver president de la republique par la suite. On verra une bataille epique pour le faire arriver ou bien il sera elu dans une autre circonscription (baaabda?)

    George Khoury

    10 h 39, le 13 février 2017

Retour en haut