X

À La Une

Le Liban a besoin d'être aidé, affirme Ayrault à Riyad

Diplomatie

"Je sais que l'armée libanaise est un facteur d'unité et de rassemblement", a dit le chef de la diplomatie française, interrogé sur le rétablissement de l'aide militaire saoudienne à ce pays.

OLJ/AFP
24/01/2017

Le Liban a besoin d'être aidé et son armée est "un facteur d'unité", a déclaré mardi à Riyad le ministre français des Affaires étrangères, interrogé sur le rétablissement de l'aide militaire saoudienne à ce pays.

"C'est un pays qui doit être aidé", a indiqué Jean-Marc Ayrault aux journalistes dans la capitale saoudienne où il est en visite. "Je sais que l'armée nationale libanaise est un facteur d'unité et de rassemblement", a-t-il ajouté, soulignant que tout devrait être "fait pour stabiliser et aider" ce pays.

Au terme d'une visite du président libanais Michel Aoun début janvier à Riyad, un responsable libanais avait indiqué que Riyad et Beyrouth avaient convenu de tenir des discussions sur le rétablissement de l'aide militaire saoudienne.

Riyad avait interrompu en février son aide de trois milliards de dollars à l'armée libanaise ainsi que le reste d'un financement d'un milliard destiné aux forces de sécurité libanaises, pour protester contre des prises de position "hostiles résultant de la mainmise du Hezbollah sur l'Etat", en référence au puissant mouvement chiite libanais.

 

(Pour mémoire : Informations contradictoires sur le déblocage de l'aide militaire saoudienne au Liban)

 

Le royaume saoudien avait classé en mars le Hezbollah organisation "terroriste", déplorant notamment des "campagnes de presse" contre la monarchie sunnite "inspirées" par le mouvement chiite.
L'Arabie saoudite soutient les groupes rebelles syriens opposés au président Bachar el-Assad alors que le Hezbollah combat en Syrie aux côtés du régime.

Le programme d'aide saoudien à l'armée libanaise prévoit la livraison de différents types d'armement en provenance de la France. Certains équipements ont été livrés et une deuxième livraison était prévue au printemps 2016.
La première livraison de ce très gros contrat de 2,2 milliards d'euros, destiné à moderniser l'armée libanaise, est intervenue en avril 2015. La France avait alors livré 48 missiles antichar Milan.

Une série d'autres équipements, dont des véhicules blindés, devaient être initialement livrés en 2015 mais ce calendrier n'avait pas été tenu.

M. Ayrault effectue sa première visite officielle en Arabie saoudite pour réaffirmer "le partenariat stratégique" qui lie les deux pays,selon le Quai d'Orsay. Il a visité mardi matin le site du chantier du métro de Riyad, un projet de 22 milliards d'euros, dont une partie des travaux est assurée par l'entreprise française Alstom.
La France est le troisième investisseur étranger en Arabie saoudite.

 

Pour mémoire

Aoun a « brisé la glace » avec Riyad

Aoun en Arabie, une visite et plusieurs messages

Lune de riyal

Aoun en Arabie, une visite en tout point réussie

 

Lire aussi

Le mufti Deriane en Arabie Saoudite loue le soutien de Riyad à Beyrouth

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SANS AYRAULT QUAND MEME...

VIRAGE CONTRÔLÉ

Pitoyable mendiant.

M.V.

Excusez moi ,le titre est trompeur, ce n'est pas " l'aide saoudienne à ce pays " comme le dit M. Ayrault , mais plutôt "l'aide militaire française financée par l'Arabie Saoudite " ! c'est bien différent...! car cela veut dire , que la France ,n'a pas beaucoup de marge de manœuvre politique et financière sur ce dossier....

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants