Dernières Infos

Chili: le patron du n°1 mondial du cuivre blessé par un engin explosif à son domicile

AFP
14/01/2017

Le président de la compagnie minière publique chilienne Codelco, plus importante productrice de cuivre du monde, Oscar Landerretche, a été légèrement blessé vendredi par un engin explosif envoyé à son domicile, selon les autorités.

M. Landerretche a reçu un colis, ressemblant à un cadeau, mais qui était en réalité un engin explosif.
Il a été légèrement blessé lors de l'ouverture du paquet alors qu'une de ses filles et une employée de maison souffrent d'un traumatisme acoustique, a précisé la même source.

"Un attentat à explosif contre le président de Codelco est un fait grave et hautement condamnable", a déclaré Mahmud Aleuy, le vice-ministre de l'Intérieur et de la Sécurité.
Ce type d'attaque, inédit au Chili, a été vivement condamné par les autorités et le monde politique.
"C'est un acte extrêmement condamnable", a affirmé la présidente chilienne Michelle Bachelet.
"Le Chili est une société tranquille, qui ne connait pas ce type d'actes et c'est la raison pour laquelle nous allons travailler activement à élucider les faits", a promis le procureur Jorge Abbott.
Ce dernier a affirmé qu'une attaque de ce type est "sans précédent au Chili".

M. Landerretche est un économiste de 44 ans qui préside Codelco depuis 2014.
Cette compagnie, qui produit environ 11% du cuivre mondial, reverse l'intégralité de ses bénéfices au fisc chilien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants