Le billet de Gaby NASR

Primaires en primeur

Billet
Gaby NASR | OLJ
25/11/2016

Le premier tour de la primaire française de la droite et du centre aura donc permis d'écrémer la guirlande des candidats en ne laissant surnager que l'Abbé Fillon et Pépé Juppé, se disputant la primeur d'enfourcher le coq gaulois.

Exit Sarko, qui s'est étalé dans les grandes largeurs ! Obnubilé par le Béarnais Bayrou de secours, qui menaçait de s'essuyer les pieds sur les résultats du scrutin si le Scalpé de Bordeaux devait piquer du nez, il n'a pas vu venir en formule 1 et sur les chapeaux de roue son ex-« collaborateur », sourcils en broussaille et bataille, lui chouraver la place. Fillon avait pourtant promis, crucifix et goupillon à l'appui, des larmes et du sang à une France profonde arc-boutée sur ses droits acquis des temps préhistoriques des 30 glorieuses. Le plus dur pour lui sera donc de convaincre de l'alternative, alors que les Français irréformables impénitents entendent se suffire de l'alternance.

Trop occupée à cogner sur les derniers riches encore installés en France, la gauche, elle, est en état de décrépitude avancée. Elle a si bien baissé son pantalon que son programme ne se résume plus qu'à piquer l'argent des pauvres pour nourrir les miséreux. Pressentant la bérézina de 2017, elle prépare elle aussi sa primaire. Fidèle à ses labels rose bonbon, elle l'appellera « La belle alliance » et elle sera « citoyenne ». Mais comme l'argument est un peu court, elle commence déjà à déballer les vieilles ficelles de l'antilibéralisme et les oripeaux sociétaux et judiciaires de la loi Taubira. « Au secours, la droite revient ! »

Mais qu'a pu faire donc cette gauche pour être punie de la sorte ! Être condamnée à livrer bataille, à la fois contre les conservateurs étatistes et les libéraux libertaires, pour finalement se choisir un champion dont l'objectif assumé sera... de se prendre une dérouillée mémorable à la présidentielle.

Le barbo-barbichu, notre Premier ministre désigné, devra envoyer une lettre de remerciements à la classe politique française, pour avoir très vite fait oublier aux Libanais les branlées qu'il collectionne dans la formation de son gouvernement.

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

félicitation , je ne la connaissait pas ! "Bayrou de secours" lol, voilà une époque magique qui se présente ..depuis 1917 ..2017 ,100 ans déjà ,pour que la dernière nomenklatura au pouvoir en Europe collapse...c'est une grande tristesse , car comme chacun ne le sait pas... , depuis 1917 le socialisme sous toutes ses formes et versions, qu'elles soient, national, soviet , chinoise , cambodgienne, tropicale ...le socialisme n'a apporté que du bonheur, de la joie ,de la richesse pour tous... et la liberté enfin presque ,surtout après la chute du mur de Belin.....

Ma Fi Metlo

On l'a demandé et Gaby la fait avec brio.
Du Gaby à l'international imparable avec la gauche en France qui se fera de toute façon étriller quelque soit le zouave qui la conduira après hollandouille.
Ou avec.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.