Dernières Infos

Syrie: les rebelles pro-turcs près d'al-Bab, bastion de l'EI

AFP
13/11/2016

Les rebelles syriens, soutenus par les forces turques, se trouvaient dimanche à deux km d'al-Bab, bastion du groupe État islamique (EI) dans la province septentrionale d'Alep, a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Cette ville de 100.000 habitants en grande majorité arabe avec une minorité kurde, selon le géographe français Fabrice Balanche, est située à 30 km entre la frontière turque et à la même distance d'Alep.

La Turquie bombarde à l'artillerie et l'aviation la ville, selon l'OSDH qui n'a pas fourni dans l'immédiat un bilan de victimes.

Al-Bab est le principal objectif de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" lancée le 24 août par la Turquie.
"Les factions de l'opposition soutenues par l'armée turque se trouvent à 2 km au nord et nord-ouest de la ville", a assuré Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH.

"Ce progrès s'inscrit dans la campagne commencée avec la prise de Jarablos et qui a vu les jihadistes chassés d'environ 2.500 km2 le long de la frontière turque", a-t-il expliqué.

La Turquie a lancé une opération sans précédent en Syrie avec la volonté de frapper à la fois ses deux adversaires: l'EI mais aussi les YPG (Unités de défense du peuple kurde).

Ankara considère les YPG comme une organisation "terroriste" et veut empêcher à tout prix la création d'une zone semi-autonome kurde le long de sa frontière.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé le 27 octobre vouloir capturer al-Bab puis Manbij, tenu par les milices kurdes, et se diriger enfin vers Raqa. 

Selon Rami Abdel Rahmane, la ville d'al-Bab est virtuellement encerclée. "La seule route encore ouverte relie le sud-est de la ville à Deir Hafer, tenue par les jihadistes", a-t-il dit. "Les forces rebelles avancent en raison de l'appui turc et l'EI recule dans plusieurs endroits souvent sans combat", a-t-il ajouté.

Les forces arabo-kurdes alliées au sein Des forces démocratiques syrienne (FDS) sont à 15 km à l'est d'al-Bab et le régime à 10 km au sud.
Les FDS ont mené une offensive plus à l'est pour s'emparer de Raqqa, "capitale" de facto de l'EI.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants