X

À La Une

Melhem Barakat n'est plus

Disparition

Le chanteur et compositeur libanais est décédé à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie.

OLJ
28/10/2016

Le chanteur et compositeur libanais Melhem Barakat est décédé vendredi à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie. C'est à l'Hôtel-Dieu, où il avait été admis il y a plusieurs semaines, que cette figure de la musique libanaise a rendu l'âme après un long combat.

Les obsèques de Melhem Barakat auront lieu dimanche à 13h en l'église Saint-Nicolas à Achrafieh. Il sera ensuite inhumé à Kfarchima, son village natal dans le caza de Baabda.

Né en 1945, Melhem Barakat s'était illustré dans la musique dès son plus jeune âge, sur les bancs de l'école où il avait chanté une chanson dont il avait composé la musique avec des paroles tirées des colonnes d'un journal. Il s'était inscrit ensuite à un concours de musique pour les nouveaux talents. Les grands de la musique libanaise avait décelé en lui un talent inégalé, notamment en raison du timbre de sa voix. Il avait poursuivi sa formation chez les frères Rahbani. C'est alors que sa carrière artistique a été lancée.

Il était membre de la troupe de chant des Rahbani, jouant dans plusieurs de leurs pièces, notamment "Al-Rabih al-Sabeh".

Melhem Barakat a été le compositeur de plusieurs grands noms de la chanson libanaise, notamment Sabah, Wadih el-Safi, Samira Toufic et Majida el-Roumi.

L'une de ses premières compositions était "Belghi Kil Mwaiidi". Récemment, Melhem Barakat avait signé la musique de "I'tazalt al-Gharam" chantée par Majida el-Roumi et "Ya Habibi Tsabbah Fiyi" de Carole Sakr.

Parmi les plus grands tubes composés et chantés par Melhem Barakat et qui resteront gravés dans la mémoire des Libanais : "Aala babi wa'ef amarein", "Hamama Béda", "Habibi enta", "Ya hobbi ili ghab", "Hanna el-Sekran"... 

Melhem Barakat a eu un premier mariage avec la sœur de Sabah, Souad, ensuite avec Randa Azar, mère de ses enfants Majd, Waad et Ghinwa. Il s'est remarié avec May Hariri, avec qui il a eu un fils, Melhem Junior, avant de divorcer.

 

 

 

 

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Allah yerhamak ya estez un grand des grands viens de nous quitter :(((

George Khoury

grand chanteur populaire, thank you for the music

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué