Rechercher
Rechercher

À La Une - liban

Un responsable de Fateh el-Cham à Ersal aux mains de l'armée

Il sera soumis à un interrogatoire dans un poste militaire.

Des soldats de l'armée libanaise aux abords de la région frontalière de Ersal, à l'Est du Liban, le 3 août 2014. AFP PHOTO / STR

Un haut responsable du groupe Fateh el-Cham (ex-Front al-Nosra) à Ersal a été arrêté mardi par l'armée libanaise lors d'une embuscade qui lui a été tendue, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Il sera soumis à un interrogatoire dans un poste militaire.

Dimanche dernier, un grand responsable de l'EI, Abou Bakr al-Raqqaoui, originaire de Raqqa, avait été assassiné et son corps avait été retrouvé à Ersal. L'assassin présumé serait un membre de Fateh el-Cham. Sa liquidation s'inscrit dans le cadre de la bataille acharnée que se livrent depuis quelque temps les deux organisations islamistes à l'intérieur de Ersal et dans son jurd, et des opérations de liquidations mutuelles qui ont lieu depuis.

Abou Bakr al-Raqqaoui possède à son crédit un lourd dossier criminel. Il est accusé d'avoir tué deux commandants de l'ex-Front al-Nosra, des adjoints du responsable du groupe dans le jurd, Abou Malek el-Tallé. Il est aussi à l'origine de plusieurs attentats à la voiture piégée, notamment dans la banlieue sud et dans le Hermel. Il est accusé d'avoir également pris part à l'attentat qui a visé le siège du Conseil des ulémas en novembre 2015, tuant six d'entre eux. Il avait auparavant participé aux affrontements entre les jihadistes à l'armée libanaise en août 2014, ainsi qu'à la prise d'otages des militaires libanais, dont neuf sont toujours aux mains de l'EI.

 

Pour mémoire
L'épée de Damoclès pend au-dessus de Ersal

Le président du conseil municipal de Ersal menacé de mort pour la deuxième fois

Ersal, une « énorme prison » pour ses propres habitants

« Le gouvernement doit libérer nos enfants, sinon qu'il démissionne »

Un haut responsable du groupe Fateh el-Cham (ex-Front al-Nosra) à Ersal a été arrêté mardi par l'armée libanaise lors d'une embuscade qui lui a été tendue, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Il sera soumis à un interrogatoire dans un poste militaire.
Dimanche dernier, un grand responsable de l'EI, Abou Bakr al-Raqqaoui, originaire de Raqqa, avait été...
commentaires (2)

BRAVO A L,ARMEE LIBANAISE QUI N,A BESOIN DE PERSONNE POUR LA SECONDER...

LA LIBRE EXPRESSION

18 h 03, le 18 octobre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • BRAVO A L,ARMEE LIBANAISE QUI N,A BESOIN DE PERSONNE POUR LA SECONDER...

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 03, le 18 octobre 2016

  • Merci qui ????? Bravo à la coordination armée-peuple et je ne dirai rien du 3ème élément, ça donne l'urticaire. Lol.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 46, le 18 octobre 2016

Retour en haut