Dernières Infos

Syrie: bombardements intenses sur Alep après l'annonce d'une offensive par l'armée

AFP
23/09/2016

Des avions syriens et russes ont bombardé intensivement la partie rebelle d'Alep après l'annonce par l'armée d'une offensive pour reprendre ces quartiers qui échappent à son contrôle depuis 2012, a indiqué vendredi l'Observatoire des syrien des droits de l'Homme.

Selon l'OSDH, au moins une trentaine de raids ont eu lieu dans la nuit et vendredi matin et ont tué au moins trois personnes dans un des quartiers rebelles de la ville divisée, un front important dans la guerre qui ravage la Syrie depuis plus de cinq ans.

"Nous pouvons confirmer que trois civils ont été tués et des dizaines blessés dans le quartier de Fardous mais le bilan risque de s'alourdir car des gens se trouvent toujours sous les décombres", a déclaré le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. "Les avions syriens lâchent des barils d'explosifs et les avions russes effectuent des frappes", a-t-il précisé.

Selon un journaliste de l'AFP dans la partie rebelle d'Alep, deux centres des "Casques blancs" (la Défense civile de l'opposition syrienne) ont été endommagés dans les bombardements.

Ces nouvelles frappes sont intervenues après l'annonce tard jeudi par l'armée syrienne du début d'une offensive dans le secteur oriental de la ville d'Alep, que le régime assiège quasiment en continu depuis deux mois.
L'armée a notamment demandé aux habitants de "s'éloigner des positions" des groupes rebelles et assuré que les civils qui voudraient quitter les quartiers rebelles pour rejoindre le secteur gouvernemental de la ville ne seraient pas arrêtés.
"Ce qui se passe, c'est qu'Alep est attaquée et que tout le monde a repris les armes", a indiqué jeudi soir l'émissaire de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura à New York.

La guerre qui déchire ce pays depuis cinq ans a fait plus de 300.000 morts et provoqué la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.
Une trêve des combats en Syrie initiée par Moscou et Washington a pris fin lundi, chaque partie s'accusant mutuellement de l'avoir rompue, et n'a pas permis la livraison d'aide humanitaire dans la partie d'Alep assiégée par le régime.

Malgré des échanges acrimonieux ces derniers jours entre Russes et Américains, qui soutiennent des camps opposés dans le conflit syrien, les chefs de la diplomatie de ces deux pays se retrouvent vendredi à New York pour de nouvelles discussions sur un rétablissement de la trêve.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué