Le billet de Gaby NASR

Enigma

Billet
Gaby NASR | OLJ
23/09/2016

De mieux en mieux ! Ceux qui sont gangrénés par la politique ont perdu une semaine entière de turbin aux fins de résoudre une énigme planétaire : le Courant barbichu allait-il opérer un virage sur l'aile à 180 degrés, soutenir avec force cymbales et trompettes le Tsunamichel grognon, et larguer comme une chiffe molle Sleiman Le Franju ?

Alimenté par quelques torchons du Golfe, qui trouvent commode de conjecturer à propos du Liban plutôt que de se pencher sur les turpitudes de leurs roitelets maison, le suspense était intenable. Tellement d'ailleurs, que les partisans du Futuroscope local ont dû poireauter des journées entières, la bave aux commissures, avant que la baudruche ne se dégonfle et que les Hariri boys ne ramènent les turbulences à la case départ. Pour eux, c'est définitif : ce sera Le Franju ! Et en avant pour de nouvelles aventures...

Avec plus de deux années de vide à la tête de l'État, nous avons ainsi dépassé de loin le concept d'abus de pouvoir, un phénomène classique du voisinage, pour expérimenter en toute confiance l'abus de vacance du pouvoir...

Déjà, on peut s'amuser à compter le nombre d'ambassadeurs qui font tapisserie pour présenter leurs lettres de créance jaunies, à l'improbable président qui viendrait à éclore des neurones ramollis de nos chefs politiques. Sans oublier le projet de budget fantôme issu de la phosphorescence de Ali Hassan Khalil, bas de caisse d'Istiz Nabeuh et accessoirement ministre du Pognon. Un document constellé de chiffres en vue de projets publics virtuels et d'une seule rentrée orpheline, bien réelle celle-là, le racket des citoyens sous forme de taxes et impôts.

Mirage d'une gouvernance évaporée aussi fantasmée qu'insaisissable, qui ramène à l'esprit les films érotiques éthérés de Just Jaeckin. Et plus prosaïquement, la sexualité de Pépé et Mémé. L'époque où c'était souvent le truc dans la main, la main dans le truc, mais rarement le truc dans le truc...

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

C'est une histoire d'âne, on ne peut pas faire boire un âne qui ne veut pas boire, même si tout l'ONU lui siffle.

stambouli robert

La boule magique me dit que la seule solution pour sortir de la crise immediatement est de nommer un outsider , non partisan a la Presidence , un Libanais , vrai,
N'y a t il pas dans tout le Liban un seul Maronite Libanais et vrai?
qui peut le croire?

Gebran Eid

EST CE LE FUTUROSCOPE ET LES HARIRI BOYS SONT ILS CONSCIENT DE LA SITUATION DU PAYS ? MOI JE DIT NON.

LA TABLE RONDE

Si Gaby pouvait ouvrir une école de l'esprit, je demande de suite une feuille d'inscription.

Mais je pense que c'est quelque chose on l'a ou on ne l'a pas , c'est inné.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HAHAHA... FORMIDABLE VOTRE VOCABULAIRE... IL NOUS DONNE L,OCCASION DE RIRE UN PEU... MAIS DEVRONS-NOUS EN FAIT RIRE ? SUR LES MALHEURS ET LES MISERES QUE NOS POLITICOLOS FONT PLEUVOIR A VERSE SUR CE PAUVRE PAYS ?

Irene Said

Monsieur Gaby Nasr, nom d'une pipe, où allez-vous donc chercher ces petites merveilles du vendredi ?

M I L L E M E R C I
ET BON WEEK-END !

Irène Saïd



M.V.

excellent M. Nasr...! pas besoin de machine Enigma pour décoder les secrets des partouzards locaux....

Dernières infos

Les signatures du jour

En toute liberté de Fady NOUN

Le mufti et le pape

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement entre les interférences externes et l’épineux dossier des relations avec la Syrie

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué