Rechercher
Rechercher

Économie - L’après-Brexit

Royaume-Uni : légère baisse des ventes au détail en août

Les indicateurs publiés depuis le Brexit sont globalement mitigés, mais ne sont pas aussi catastrophiques qu’attendu par de nombreux économistes. Neil Hall/Reuters

Les ventes au détail au Royaume-Uni ont diminué en août, signant leur plus mauvaise performance depuis deux ans dans un contexte marqué par le Brexit, d'après une étude publiée hier par la Fédération des commerçants britanniques (BRC) et le cabinet KPMG.
Cette étude mensuelle fait état d'une baisse de 0,3 % de ces ventes sur un an, et même de 0,9 % à périmètre comparable (c'est-à-dire en comparant avec les mêmes magasins). En juillet, ces données avaient au contraire fait apparaître des hausses respectives de 1,9 % et de 1,1 %, ce qui avait agréablement surpris juste après la décision choc des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin.
La directrice du BRC, Helen Dickinson, a averti dans un communiqué qu'il ne fallait pas tirer trop de conclusions hâtives des données décevantes du mois d'août. « Comme nous l'avons vu ces deux derniers mois, les indicateurs sur la santé de l'économie sont volatils. En fait, peu semble avoir vraiment changé dans l'attitude des consommateurs britanniques depuis le référendum, et ce sont toujours les mouvements à l'œuvre jusque-là qui déterminent les ventes », a-t-elle expliqué.
Les indicateurs publiés depuis la décision choc des Britanniques de la fin juin sont globalement mitigés, mais ne sont pas aussi catastrophiques qu'attendu par de nombreux économistes qui craignaient un impact immédiat et dévastateur sur la confiance et l'attitude des consommateurs et des entreprises.

(Source : AFP)

Les ventes au détail au Royaume-Uni ont diminué en août, signant leur plus mauvaise performance depuis deux ans dans un contexte marqué par le Brexit, d'après une étude publiée hier par la Fédération des commerçants britanniques (BRC) et le cabinet KPMG.Cette étude mensuelle fait état d'une baisse de 0,3 % de ces ventes sur un an, et même de 0,9 % à périmètre comparable...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut