Événement

Myschoolpulse s’élance, une nouvelle fois, dans la course de fond pour l’éducation des enfants malades

Les organisatrices espèrent la participation de 2 000 coureurs, le 31 juillet, au Faqra Club, dès 10 heures.

De son lit d’hôpital, cet enfant s’applique, avec l’aide d’une enseignante, à l’hôpital Notre-Dame des Secours de Jbeil.

Courir... 5 km ou même un petit km, pour financer l'apprentissage d'enfants atteints de leucémie ou de cancer, c'est l'objectif de la course du 31 juillet, organisée par Myschoolpulse au Faqra Club. Un rendez-vous désormais annuel. D'autant qu'une heure de cours particulier au chevet d'un enfant malade coûte une trentaine de dollars, environ. Une nouveauté toutefois pour cette édition, les jeunes de 13 à 25 ans sont invités à relever un défi : réussir à parcourir 5 kilomètres en 33 minutes. Pour ce faire, ils seront coachés et entraînés par Maxime Chaaya.

L'association agit dans six hôpitaux libanais, dont l'hôpital Geitaoui à Beyrouth et Notre-Dame des Secours à Jbeil. Elle assure régulièrement des tutorats à 402 élèves, à domicile, ou à l'hôpital dans les cas les plus graves. Elle a été fondée en 2010 par Mireille Nassif, en mémoire de son fils Paul, décédé à 12 ans d'un cancer des os. Il aimait les livres et voulait continuer à apprendre, malgré la maladie.
« Nous aidons les enfants en fonction de la période d'hospitalisation. Nous leur faisons travailler leurs devoirs pour ne pas qu'ils accusent de retard. Nous leur expliquons aussi les leçons qu'ils n'ont pas comprises », raconte avec enthousiasme Manal Abi Abdallah, enseignante en géologie et biologie depuis 25 ans.

En avril 2015, elle décide de devenir professeure pour Myschoolpulse à l'hôpital Makassed, auprès des enfants de plus de 10 ans. Elle rejoint l'équipe de 14 professeurs qui animent plus de 16 000 heures de tutorat par an, chapeautée par l'ancienne directrice du Collège Louise Wegmann, Raymonde Abou.

« Ces maîtres peuvent enseigner d'autres matières que leur spécialité, l'important étant de s'adapter aux souffrances de l'enfant malade, car les séances durent environ trois à quatre heures », observe Carole Ghazal, coordinatrice pédagogique de l'association. Quant au mode de sélection des jeunes bénéficiaires, il est fonction du revenu parental : « Nous privilégions les enfants issus de milieux défavorisés », précise-t-elle. Myschoolpulse s'engage aussi auprès des enfants qui n'ont jamais été scolarisés : « Les parents peuvent rejeter ces cours au début, mais lorsqu'ils voient que cela fonctionne bien, ils sont très reconnaissants. »

 

S'adapter aux besoins de l'enfant
Alors, avant les cours, la discussion tourne autour de tout et de rien. « Nous parlons de leurs relations avec les copains à l'école. Certains de leurs camarades imaginent que la leucémie est contagieuse », raconte Manal Abi Abdallah, enseignante au sein de Myschoolpulse. Ces méthodes ont fait leurs preuves : en juin 2015, 90 % des enfants suivis par l'association avaient réussi leur année scolaire.

Cette année, grâce à la course du 31 juillet, les responsables de Myschoolpulse espèrent réunir une somme supérieure aux 140 000 dollars récoltés l'année dernière. « Chaque participant débourse 30 dollars, ce qui nous permet de financer l'équivalent d'une heure de cours », explique Monique Saïkali, l'une des responsables de l'association.

Les enseignants sont rémunérés par l'association, grâce aux dons, aux levées de fonds et aux mécènes. La course représente plus de la moitié du budget annuel de l'association. Si la levée de fonds est un succès, cela permettra d'embaucher davantage d'enseignants, mais aussi de créer une structure d'assistance psychologique pour les enfants hospitalisés. Ils étaient près de 1 800 participants l'année dernière à s'élancer pour soutenir l'association, les organisatrices espèrent voir 2 000 coureurs répondre au rendez-vous cette année.

 

 

Informations pratiques


Inscriptions en ligne sur http://www.myschoolpulse.com/ au 76/519824 ou par mail info@myschoolpulse.com ou dans l'un des stands de l'association à l'ABC Achrafieh, ou au Myschoolpulse booth, à Spinneys Dbayé, Hazmiyé et Jnah.

 

 

Pour mémoire

Franc succès pour la sixième édition du Myschoolpulse 5K

Le marathon Myschoolpulse, événement incontournable de l'été


Courir... 5 km ou même un petit km, pour financer l'apprentissage d'enfants atteints de leucémie ou de cancer, c'est l'objectif de la course du 31 juillet, organisée par Myschoolpulse au Faqra Club. Un rendez-vous désormais annuel. D'autant qu'une heure de cours particulier au chevet d'un enfant malade coûte une trentaine de dollars, environ. Une nouveauté toutefois pour cette édition,...

commentaires (0)

Commentaires (0)