Rechercher
Rechercher

Liban - Association

Le marathon Myschoolpulse, événement incontournable de l’été

Le 2 août prochain aura lieu la sixième édition du marathon de Myschoolpulse au Faqra Club. Une sortie familiale au cœur de la nature, un moment de partage, d'effort et d'implication, pour soutenir le combat mené par les enfants hospitalisés et par l'association.

Le premier dimanche d'août, les participants affluent en nombre croissant au Faqra Club depuis 2010. Date à laquelle est créé ce marathon de 5 kilomètres à l'initiative de Mireille Nassif, présidente de l'ONG Myschoolpulse. La journée se déroulera comme à son habitude à partir de 8h30 et comptera « trois types de courses : le 5 km chronométré, le 1 km, soit en marche, soit en courant, et pour les enfants, une course accompagnée de leur mère ». On y trouvera également « des rafraîchissements et un buffet gratuit », souligne Carole Ghazal, chargée de communication à temps plein, au sein de l'ONG.
C'est dans un cadre superbe, protégé par les arbres, que le Faqra Club propose, à l'écart de la circulation, un moment familial et sportif pour une vingtaine d'euros par personne. Pour les plus petits, des activités sont proposées. Ils sont accompagnés par un adulte pour les moins de 3 ans. La coordinatrice de la communication de Myschoolpulse confie « qu'il arrive souvent que les gens s'y retrouvent sans savoir ce que représente l'événement, le marathon de Faqra étant devenu une petite institution qu'ils apprécient ». Il est d'ailleurs encore temps de réserver ses places avant le 31 juillet sur le site Myschoolpulse.com, qui donne davantage d'informations sur le déroulement de la journée. S'y trouve aussi la genèse de l'ONG, qui raconte comment Mireille Nassif a rassemblé toutes ses économies et son énergie dans ce projet.

La dernière volonté de Paul
L'histoire de Myschoolpulse commence par celle d'un enfant, Paul, atteint d'un cancer des os. Hospitalisé en Angleterre, « il demande à sa mère d'avoir la possibilité de poursuivre ses devoirs et ses cours et réclame un enseignant ». Malgré sa détermination, la maladie est bien trop vicieuse et emporte le garçon, âgé d'une douzaine d'années, le premier dimanche d'août 2009. Cette date est un tournant pour sa mère, Mireille Nassif. Inconsolable, elle a néanmoins su trouver une issue à son chagrin dans les dernières volontés de son fils. C'est pour elle une opportunité de venir en aide à d'autres enfants malades, de leur offrir cette chance de continuer à étudier, par le souvenir de Paul qui la guide dans cette voie.
Cette micro-organisation à but non lucratif travaille tous les jours d'arrache-pied afin d'apporter un suivi scolaire approprié et gratuit aux enfants atteints de maladies chroniques aiguës et devant être souvent hospitalisés. L'objectif étant de ne pas les laisser à la dérive du système scolaire, « de leur apporter un semblant de normalité » et « d'empêcher l'écart de se creuser entre eux et leurs camarades ».
Il est donc important pour l'association d'accueillir le plus de participants possibles à ce marathon annuel, qui permet la collecte de fonds nécessaires à la poursuite du projet. Également soutenue par une dizaine de grands sponsors, Myschoolpulse a réussi à embaucher près de 14 enseignants chargés d'expliquer les leçons aux enfants hospitalisés et de leur insuffler un bol d'air frais durant leur lourd traitement médical. Cet aspect psychologique fondamental fait partie des trois objectifs de Myschoopulse : « Ne pas laisser l'enfant rater son année scolaire, ne pas lui donner le sentiment d'être en décalage et l'aider à garder un bon moral. » Avec 75 % de chance de rémission chez les enfants atteints du cancer, l'ONG veut redonner espoir aux parents. « Tout n'est pas perdu, il faut essayer de continuer comme avant, car, pour l'enfant, c'est un besoin. Sans compter que la présence des enseignants permet d'alléger la tâche du corps infirmier », insiste Carole Ghazal.
L'éducation comme échappatoire aux souffrances des enfants malades : tel est le credo de l'équipe de Myschoolpulse qui croit dur comme fer à la nécessité de soigner le psychisme, en même temps que le corps.


Le premier dimanche d'août, les participants affluent en nombre croissant au Faqra Club depuis 2010. Date à laquelle est créé ce marathon de 5 kilomètres à l'initiative de Mireille Nassif, présidente de l'ONG Myschoolpulse. La journée se déroulera comme à son habitude à partir de 8h30 et comptera « trois types de courses : le 5 km chronométré, le 1 km, soit en marche, soit en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut