Rechercher
Rechercher

Liban - Sécurité

Le Hezbollah prône la « coopération entre l’armée et la résistance pour faire face aux terroristes »

Les terribles attentats de Qaa continuent d'occuper la scène médiatique et politique. Les responsables du Hezbollah ont ainsi axé leurs discours du week-end sur la situation sécuritaire et sur la nécessité d'appuyer l'armée et les services de sécurité... et « la résistance », pour le maintien de la stabilité au Liban.

Pour cheikh Qaouk, « la coopération entre l’armée, les services de sécurité et la résistance est un trésor stratégique ».

Après la vague de rumeurs qui ont secoué le pays au cours de la semaine dernière, les responsables du Hezbollah se sont voulus plutôt rassurants dans le sillage du dernier discours de Hassan Nasrallah dans lequel il avait affirmé que « la situation sécuritaire au Liban est bien tenue ». Hachem Safieddine, chef du conseil exécutif du Hezbollah, a ainsi affirmé que si l'on veut préserver la stabilité du Liban, il faut commencer par appuyer l'armée et les services de sécurité, et nul n'a, selon lui, le droit de les affaiblir, quelles que soient les raisons ou les parties régionales et internationales qui dictent de telles positions. « Tous ceux qui mettent en cause les capacités de l'armée et des services libanais, qu'il s'agisse de parties locales ou internationales et régionales, n'ont en réalité jamais voulu l'intérêt de l'armée et celui du Liban », a déclaré Safieddine qui a ajouté que pour préserver la stabilité du Liban, il faut aussi unifier les discours politiques de manière à exprimer une « hostilité claire et sans équivoque à l'ennemi terroriste et takfiriste, pour éviter de donner une possibilité aux pêcheurs en eaux troubles de s'infiltrer et de semer le doute dans les esprits des citoyens ». Dans cette optique, Safieddine a estimé qu'il n'est plus acceptable que certains politiciens fassent une distinction entre Daech et le Front al-Nosra ou entre Ahrar el-Cham et Jaych al-fateh. « Nous devons les affronter tous, a-t-il déclaré, pour défendre notre pays et par respect pour le sang de nos martyrs tombés à Qaa ». Safieddine a ainsi précisé que la menace terroriste et takfiriste est désormais réelle au Liban. Il ne s'agit plus, selon lui, « de plans virtuels et d'hypothèses non vérifiées ». « Il s'agit d'une réalité, tout comme la menace israélienne ». Mais il a conclu son discours en affirmant que le Liban est en mesure de remporter la bataille contre la menace takfiriste s'il est uni, ajoutant que l'opération du Hezbollah contre un responsable de Daech dans le jurd de Qaa, hier, est un exemple des capacités du Liban face à la menace terroriste.
Même son de cloche chez cheikh Nabil Qaouk, vice-président du conseil exécutif du Hezbollah, qui a affirmé que la menace takfiriste contre la Békaa du Nord « est réelle et sérieuse ». Selon lui, « il n'est plus possible de l'ignorer, comme le font certains politiciens, qui augmentent ainsi le danger encouru par le pays ». Cheikh Qaouk a profité de l'occasion pour rappeler que lorsque le Hezbollah a décidé de participer à la guerre en Syrie contre les terroristes, il avait lancé une opération militaire préventive, dont l'utilité est devenue claire aujourd'hui. Pour cheikh Qaouk, « la coopération entre l'armée, les services de sécurité et la résistance a permis d'épargner autant que faire se peut le Liban ». Selon lui, cette coopération est « un trésor stratégique qui donne au Liban une grande immunité contre ses ennemis, qu'il s'agisse des terroristes takfiristes ou des Israéliens ».

Nidal Tohmé
Dans le camp des députés du bloc du Futur, Nidal Tohmé a déclaré hier que « si tout le monde est d'accord sur la réalité de la menace terroriste au Liban, les Libanais ne sont pas d'accord sur les moyens d'y faire face ni sur le bien-fondé des opérations militaires préventives menées par le Hezbollah en Syrie ». Selon lui, « les Libanais ont le droit de demander des explications au Hezbollah sur ses agissements, d'autant que ces agissements ont des répercussions sur les relations du Liban avec des pays amis ou frères, comme le royaume saoudien qui a montré au cours des années qu'il ne veut que l'intérêt de notre pays ». Nidal Tohmé a souligné les contradictions dans les propos des dirigeants du Hezbollah au sujet notamment de la politique suivie par Saad Hariri, « accusé tantôt de suivisme à l'égard du royaume saoudien et tantôt qualifié de victime de ce royaume... » selon ses propres termes. M. Tohmé a conclu en déclarant que les Libanais ont le droit de dire au Hezbollah que l'unité des rangs internes et le renforcement des institutions de l'État sont les meilleurs moyens de faire face aux menaces terroristes...

Après la vague de rumeurs qui ont secoué le pays au cours de la semaine dernière, les responsables du Hezbollah se sont voulus plutôt rassurants dans le sillage du dernier discours de Hassan Nasrallah dans lequel il avait affirmé que « la situation sécuritaire au Liban est bien tenue ». Hachem Safieddine, chef du conseil exécutif du Hezbollah, a ainsi affirmé que si l'on veut...
commentaires (13)

On est en plein délire intello à 2 balles le quintal. Teng hsiao ping disait qu'importe que le chat soit noir ou blanc pourvu qu'il attrape des souris. Faudrait-il que moi on un intello de pacotille à la ramasse des feuilles jaunies d'un automne pourri, vienne à nous demander à nous autres libanais de quelle façon nous aimerions être cuits sur le grill d'un barbecue qui ravage ta maison ? Quand il nous faudrait tout simplement appeler les pompiers , parce qu'ils sont les seuls à pouvoir actionner l'eau pour l'éteindre. Et fermer notre intellectualisme à 2 balles le quintal.

FRIK-A-FRAK

13 h 24, le 04 juillet 2016

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • On est en plein délire intello à 2 balles le quintal. Teng hsiao ping disait qu'importe que le chat soit noir ou blanc pourvu qu'il attrape des souris. Faudrait-il que moi on un intello de pacotille à la ramasse des feuilles jaunies d'un automne pourri, vienne à nous demander à nous autres libanais de quelle façon nous aimerions être cuits sur le grill d'un barbecue qui ravage ta maison ? Quand il nous faudrait tout simplement appeler les pompiers , parce qu'ils sont les seuls à pouvoir actionner l'eau pour l'éteindre. Et fermer notre intellectualisme à 2 balles le quintal.

    FRIK-A-FRAK

    13 h 24, le 04 juillet 2016

  • C'EST LA PRÉSENCE DE L'ARMÉE DU HEZBOLLAH HORS LA LOIS EN SYRIE ET AU LIBAN QUI NOUS AMÈNE TOUS CES DANGERS.

    Gebran Eid

    12 h 53, le 04 juillet 2016

  • Le 12 avril 1204, les troupes de la IVe croisade s'emparent de Constantinople, siège du patriarcat orthodoxe. C'est à cette époque la ville la plus riche du monde et la principale cité de la chrétienté orientale. Un peu comme était Beyrouth sur le plan spirituel avant son invasion par les BACTÉRIES du Hezbollah en 2008 (ce mot ne sort pas de mon imagination littéraire). Elle est mise à sac par les chevaliers venus de France, d'Italie ou encore d'Allemagne. Deux mille Grecs sont massacrés. Le scandale est immense dans toute la chrétienté et de ce jour fatal date la véritable rupture entre la chrétienté orthodoxe d'Orient et la chrétienté catholique d'Occident... Comme cela est arrivé au Liban après que les armées de bactéries du Hezbollah (chevaliers venant de Téhéran, Damas et de la Banlieue proche et lointaine) aient annihilé toutes les Institutions libanaises. C'est la rupture entre la libanité éclairée des masses et le chiisme étouffant sa propre communauté de la libanité empruntée ET théocratique du Hezbollah. AUSSI LA VRAIE QUESTION EST : Après l'invasion du Liban par les bactéries du Hezbollah, qui va nous débarrasser de ces bactéries du Hezbollah qu'aucun antibiotique national démocratique et respectueux de l'existence de l'Autre n'est arrivé à rendre à la raison ?

    Saleh Issal

    12 h 43, le 04 juillet 2016

  • MADAME LA MARQUISE... VOYANT VOS BETISES ET VOTRE MEPRISE... ILS REVENT DE PRISE ET D,EMPRISE... DE -MAINMISE- DEFINITIVE... LE -GRAND REVEL- EST DE MISE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 28, le 04 juillet 2016

  • Confiez votre farine au boulanger même s'il doit en manger un peu . Le hezb résistant est le seul groupe armé capable d'affronter les bactéries d'où quelles viennent, il l'a prouvé pas seulement sur les bactéries envoyées en syrie , mais en Irak, au Yémen et au Liban par les wahabites dures et molles , mais encore sur le commanditeur de ces bactéries à qui il a botté le cul de 82 à 2000 , et de 2006 à nos jours . L'armée aurait beaucoup à gagner de coopérer avec cette résistance, et entre-nous elle le fait déjà.

    FRIK-A-FRAK

    10 h 50, le 04 juillet 2016

  • ON DIT TRES BIEN LES CHOSES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 42, le 04 juillet 2016

  • QUATRIÈME COMMANDEMENT : Le Tiers de Blocage serait officialisé définitivement. Ainsi ce tiers de blocage qui a effectivement bloqué toutes les décisions du Cabinet ministériel et du Parlement pendant les huit longues et pénibles années écoulées, serait selon Mr Nasrallah de Dahiyé, le recours extrême demandé afin de poursuivre son œuvre de destruction massive : bloquer autant que faire se peut, telle est la nouvelle devise de notre nouveau Génie du Chiisme....télécommandé depuis la Centrale Du Chiisme International basée à Téhéran.

    Saleh Issal

    10 h 05, le 04 juillet 2016

  • DEUXIÈME COMMANDEMENT : Le commandement de l'Armée reviendrait aux chiites. Ainsi la mortelle trilogie : Peuple, Armée, Résistance se transformerait, par la Grâce du coup de turban magique d'un nouveau prophète, en un sublime diptyque : "Peuple et Hezbollah" puisque l'Armée et la résistance auraient été fondues en une seule entité. D'ailleurs, entre nous, est-ce que la différenciation était très marquée ? Que dire d'une Armée qui interdit les armes portées par quelques mamans apeurées pour leur progéniture et qui surveille les frontières alors que le hezb y envoie ( à travers nos frontières poreuses, frontières Gruyère) de jeunes libanais, nés innocents au Liban, aller mourir coupables en Syrie. Coupables d'effacer tout un peuple de civils de la carte de l'humanité. TROISIÈME COMMANDEMENT : Une Garde Nationale chiite aux frontières : Bravo ! Fameux coup ! Ainsi sa Majesté Hassan Nasrallah de Dahiyé, ferait financer par le peuple libanais, tous ses miliciens dans la splendeur de leurs œuvres de bienfaisance balancées par des hélicoptères de Bachar sur les villes syriennes. On ne pourra plus lui reprocher d'être payé par l'Iran puisque ses miliciens revêtiraient le costume de Garde Nationale libanaise. C'est donc nous, les victimes de la main-mise du Hezbollah, qui paieront pour soutenir nos propres bourreaux. Oh Génie du chiisme !

    Saleh Issal

    10 h 05, le 04 juillet 2016

  • PREMIER COMMANDEMENT : Le Liban aura un Vice-Président chiite : On ne vous demande pas votre avis. C'est soit cela, soit pas de Président du tout. C'est la dernière revendication de monsieur Nasrallah après qu'il ait senti la possibilité horrifiante que messieurs Geagea et Hariri puissent se mettre d'accord sur Aoun. Pris à son propre jeu, monsieur Nasrallah sort un nouveau lièvre de son turban et, n'ayant nulle confiance en son candidat Aoun, se propose d'être, lui ou un acolyte, le Vice-Président. Ainsi il pourra surveiller de plus près Mr Aoun ET modérer ses saute d'humeur. D'autre part, au cas où le Président se perdrait dans les dédales de la route de l'Aéroport, comme s'est déjà perdu Mr Georges de la MEA, il y aurait toujours un Vice-Président pour remplacer le Président égaré. C'est du vrai vice, ça! Ainsi l'on officialiserait ce qui a été obtenu par le chantage des armes et le recours à la terreur : monsieur Nasrallah serait réellement le Président de l'ex République libanaise et il renverrait le President officiel à ses vices....de forme.

    Saleh Issal

    10 h 03, le 04 juillet 2016

  • LE GÉNIE DU CHIISME : Après le livre apologétique de Mr François-René de Chateaubriand, le Génie du Christianisme, voici que Mr Hassan Nasrallah Brillant lance sur le marché libanais et moyen-oriental les QUATRE COMMANDEMENTS qui feraient de lui le pendant contemporain de l'auteur cité. Ces quatre commandements seraient le reflet de ce que peut produire, au sein de la cellule de crise du Hezbollah, le condensé de la pensée milicienne et étalerait sur les tapis de prières iraniens l'œuvre la plus succulente du GÉNIE DU CHIISME. "Dieu" avait considéré qu'il fallait délivrer dix commandements à l'humanité pour remettre sur les rails le peuple juif, monsieur Nasrallah de Dahiyé considère, Lui, que quatre commandements, mais dits par Lui, seraient amplement suffisants pour remettre sur les rails le peuple libanais. (Suite)

    Saleh Issal

    10 h 02, le 04 juillet 2016

  • NON ! ILS CHERCHENT LA RECONNAISSANCE DE FACTO DE LA MILICE...

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 06, le 04 juillet 2016

  • POURQUOI PAS COOPERATION AVEC LES AUTRES PARTIS LIBANAIS... ET TOUS ENSEMBLE SECONDER L,ARMEE NATIONALE ? LES F.L. FURENT DES COMBATTANTS BIEN PROUVES TOUT COMME LES KATAEBS ET D,AUTRES AUSSI...

    LA LIBRE EXPRESSION

    08 h 45, le 04 juillet 2016

  • aha nous y voilaaaaaaaa !!!! maintenant vous comprenez pq l'armée ne peut pas accepter cela si elle le fait se sera sa fin ... ps: revenez de syrie et se sera autrement capicce messieurs les fins stratèges

    Bery tus

    03 h 04, le 04 juillet 2016

Retour en haut