X

Moyen Orient et Monde

« L’Armée nouvelle de Syrie », l’exécutant du plan US pour contrôler l’axe Bagdad-Damas ?

Décryptage

Les frappes aériennes de Moscou contre rebelles proaméricains à al-Thanaf ne sont pas dépourvues de sens.

20/06/2016

Des frappes russes ont visé, la semaine dernière, les campements d'un groupe rebelle proaméricain « Jaich Souria al-jadid » (« l'Armée nouvelle de Syrie »), à al-Thanaf, point de passage à la frontière avec l'Irak. Si cette information a été démentie par le porte-parole du ministère russe de la Défense, Sergueï Choïgou, plusieurs sources concordantes sur le terrain confirment qu'il s'agit de la seconde offensive aérienne sur cette zone dirigée contre une force pourtant marginale dont les effectifs ne dépasseraient pas trois cents hommes.

Cette nouvelle au premier abord surprenante, au regard de l'entente tacite russo-américaine (garantissant qu'aucune action des forces rebelles de Washington ne serait dirigée contre l'armée syrienne), n'est pourtant pas dépourvue de sens. Sur le plan symbolique, ces frappes aériennes aux conséquences très réduites pourraient accentuer la pression sur Washington dans un contexte où les États-Unis refusent toute coordination directe avec Moscou sur des opérations militaires sur le terrain.

En réponse à la proposition faite par Sergueï Choïgou en mai dernier de lancer des frappes aériennes conjointes sur les cibles jihadistes en Syrie, notamment sur les troupes et les convois transportant des armements, qui franchissent la frontière turco-syrienne, le porte-parole du Pentagone Matthew Allen a rappelé le refus de Washington de coordonner avec les Russes sur le terrain. Cette démonstration de force contre « Jaich Souria al-jadid » semble donc une piqûre de rappel de la capacité de nuisance des forces russes si Washington refuse d'accéder à cette demande. Mais ces raids pourraient également être une mise en garde face au rôle ambigu des forces proaméricaines qui apparaîssent comme le meilleur exécutant du plan américain pour contrôler l'axe Bagdad-Damas.

La formation Jaïch Souria al-jadid (fusion entre d'anciens combattants de Jabhat al-assala wal-tanmiya, et de Katibat al-chahid), en reprenant pendant quelques jours (début mars dernier) le point de passage d'al-Thanaf des mains de l'EI, avait déjà suscité la méfiance des Russes qui découvrent avec stupeur qu'un groupe entré depuis la Jordanie se déploie au point stratégique d'al-Thanaf, quelques jours avant le début de l'offensive sur Palmyre, zone opérationnelle des forces russes.

Pour Moscou, il n'est pas exclu que ces combattants majoritairement issus des tribus de Deir ez-Zor pourraient être utilisés par Washington pour empêcher l'armée syrienne de reprendre la route vers Bagdad-Téhéran. Après l'offensive de Fallouja et la reconquête des territoires controlés par l'EI, l'objectif de Washington pourrait bien être d'atteindre la ville d'al-Qaem, objectif opérationnel qui suppose la reprise d'al-Thanaf. Mises sur pied dans le cadre du programme jordano-américain (conçu il y a un an pour créer une force armée réunissant des tribus de Syrie, de Jordanie et d'Irak) Jaïch Souria al-jadid doit agir comme fer de lance de la reprise de l'axe Bagdad-Téhéran, ce que Moscou entend à tout prix éviter.

 

Lire aussi

Washington demande des réponses à Moscou après des raids en Syrie

Des raids russes ont visé des rebelles qui combattent l'EI

Une énième trêve à Alep mise à mal par des raids du régime

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"L’axe Bagdad-Damas." !
Oui, bon, mais quid de l'Axe Téhéran-Beyrouth ?

Bery tus

En tt cas les autres contre les USA ne sont pas meilleurs tous du pareil au même sauf qu'ici n'en déplaisent à certains Bachar n'est plus ce qu'il etsit avant 2011 et Ca c'est une super hyper victoire pour les libansis et les syriens !!

M.V.

L'armée nouvelle de Syrie...? juste une appellation journalistique occidentale dangereuse ...style printemps arabe...! pour faire des djihadistes à la soldes de ceux qui payent ...des djihadistes fréquentables pour tous ...! encore une co..rie US ou ânerie au choix.....!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE PLAN B ARRIVE... QUE CE SOIT UNE PRESIDENTE ET SURTOUT UN PRESIDENT AUX U.S...

VITESSE DE CROISIÈRE

Qu'on vienne nous dire encore que ces groupes sont des révolutionnaires pacifistes pour le démocratie et l'égalité des sexes .....

Les us flanqués de leurs larbins bensaouds se régénèrent sans cesse , pour faire aboutir un complot initié en 2011.

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’apartheid du Hezbollah

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!