Rechercher
Rechercher

Liban - Fête nationale

La communauté philippine en fête

Les Philippins se sont rassemblés hier pour fêter le 118e anniversaire de leur indépendance. Une journée festive pour promouvoir leur culture et ses spécificités.

En beauté et toutes en couleurs, des danseuses se livrent à la « Zamboanga », une danse populaire du sud des Philippines. Photo Loremie Bautista

Des centaines de Philippins étaient présents hier à l'église Saint-Joseph pour célébrer l'anniversaire de l'indépendance des Philippines, le 12 juin 1898. Ce festival est un des projets majeurs de l'ambassade des Philippines, à l'initiative de l'événement, organisé en coopération avec la communauté philippine et le centre des migrants afro-asiatiques au Liban. Avec près de 28 000 Philippins présents au pays du Cèdre, l'objectif de cette démarche est de mettre en valeur leur culture et leurs traditions. « Les Philippins qui vivent hors des frontières doivent être unis, rester loyaux et engagés envers leur pays », explique l'ambassadrice Leah M. Basinang-Ruiz. Promouvoir une meilleure compréhension culturelle accentuerait aussi l'appréciation mutuelle entre les Philippins et le Liban.


Dans la cour intérieure, des chaises étaient disposées devant une estrade en bois, mise en place pour l'occasion, le tout recouvert d'un grand drap blanc au-dessus des têtes, qui s'agitait au gré du vent. Des ribambelles de petits drapeaux en triangle aux couleurs nationales décoraient le lieu. Des stands présentant la cuisine locale étaient installés. La cérémonie s'est ouverte sur l'hymne des Philippines, suivi d'un discours prononcé par l'ambassadrice, qui a évoqué l'importance de cette journée, soulignant la présence des Philippins dans le monde entier. « Célébrer notre indépendance est l'occasion pour les Philippins d'exprimer leur amour pour le pays, leur dévouement, leur engagement et leur contribution à la construction de la nation », explique Leah M. Basinang-Ruiz.

 

Une célébration catholique avant les festivités
Une messe a été concélébrée par neuf prêtres, rassemblant les églises Saint-Joseph de Tabaris, Saint-François à Hamra et Saint-Élie, ainsi que la communauté philippine au Liban, dont 80 % sont catholiques. L'église était pleine, les derniers arrivés s'entassaient debout dans le fond. Un écran géant était installé pour suivre les différents chants de la cérémonie. Certains sont restés dans la cour pour discuter ou attaquer le buffet de spécialités philippines. Une fois la messe finie, la foule s'est déplacée vers les différents stands. Au menu, riz, nouilles, porc... des plats typiques et des boissons locales. Des volontaires de la communauté pour aider à l'organisation de l'événement étaient repérables par leurs tenues : pantalon noir, chemisier blanc et visière en mousse. Ce sont en majorité des femmes qui participaient à cette célébration.

 

Chants, danses et remise de prix
Une journée marquée par une ambiance chaleureuse et conviviale. Un bonheur pour la communauté de se rassembler en ce jour historique. « Tout l'archipel, soit 7 100 îles, célèbre cette journée ainsi que la communauté des expatriés, car le dimanche est le jour de congé des personnes concernées », précise l'ambassadrice. Des Philippins continuaient d'arriver au fur et à mesure, venus d'autres offices selon leur religion. Le soleil était aussi au rendez-vous, les invités se regroupaient dans des coins cherchant l'ombre. La pause déjeuner terminée, c'est l'heure du spectacle : des groupes de danseurs et des chanteurs se sont succédé, laissant place à des danses et chants traditionnels, tous en costumes philippins très colorés. L'événement s'est clôturé par un tirage au sort. Nombreux étaient allés s'inscrire au cours de la journée. Le premier gagnant a reçu un billet d'avion pour l'archipel du Sud-Est asiatique. Dix autres personnes ont gagné 150 000 livres libanaises. La joie se lisait sur leurs visages. La communauté philippine au Liban joue un rôle très important pour leurs familles en envoyant de l'argent pour les aider.
Pour la seconde année consécutive, la célébration s'est déroulée à l'église Saint-Joseph. Jusqu'en 2014, elle avait lieu au palais de l'Unesco. Ce n'était donc pas la première année que cette journée est fêtée au Liban, ni la dernière, indique l'ambassadrice. « La question est de savoir où se tiendra la prochaine édition », conclut-elle.

 

Lire aussi

Quand des employées de maison migrantes jouent au mannequin...

« Travailleuses, pas esclaves ! »

 


Des centaines de Philippins étaient présents hier à l'église Saint-Joseph pour célébrer l'anniversaire de l'indépendance des Philippines, le 12 juin 1898. Ce festival est un des projets majeurs de l'ambassade des Philippines, à l'initiative de l'événement, organisé en coopération avec la communauté philippine et le centre des migrants afro-asiatiques au Liban. Avec près de 28 000...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut