X

Campus

Starpack, ou comment inciter les jeunes à intégrer le secteur industriel

Concours

La remise des prix du concours « Lebanon Student StarPack 2016 », organisé par LibanPack, le centre libanais d'emballage, s'est tenue le mercredi 1er juin au Centre Adnan Kassar pour l'économie arabe, en présence de nombreuses figures publiques et industrielles.

10/06/2016

L'édition 2016 de ce concours, qui se tient pour la septième année consécutive, se caractérise par la participation d'étudiants universitaires en provenance du Liban, d'Égypte, de Tunisie et du Maroc. « Visant la promotion de l'innovation dans l'emballage et le développement de l'industrie locale, le centre libanais d'emballage industriel LibanPack offre aux étudiants, à travers ce concours, une opportunité de montrer leur créativité en matière de conception d'emballages de produits », explique Soha Atallah, directrice de LibanPack.
Quatre cents étudiants en graphisme, génie industriel, génie alimentaire et emballage, issus de douze universités libanaises et de cinq universités arabes, ont conçu des emballages pour des produits fabriqués dans leurs pays respectifs. Ils ont concouru dans trois catégories : conception esthétique, conception fonctionnelle et une nouvelle section ajoutée en 2016 consacrée au rôle de l'emballage dans la sécurité sanitaire des produits alimentaires. Les travaux des candidats ont été évalués par un jury formé d'experts en packaging, en design et en industrie. Les critères d'évaluation des projets, qui varient selon la catégorie, se basaient essentiellement sur l'originalité, l'attraction des consommateurs, les techniques utilisées, la faisabilité, la difficulté de conception et la durabilité. Vingt étudiants finalistes en provenance des quatre pays participants ont été primés, recevant ainsi une somme d'argent ainsi que la médiatisation de leurs produits. Parmi ces lauréats, deux ont obtenu le prix panarabe consacré aux meilleurs œuvres dans la catégorie de la conception esthétique et celle de la conception fonctionnelle.

Joindre la théorie à la pratique
« L'emballage est la carte d'identité du produit. Il joue un rôle vital dans sa promotion », précise Sara Hayek, lauréate du premier prix pour la conception fonctionnelle au Liban et du prix panarabe pour la même catégorie. L'étudiante en design graphique à l'AUST a conçu un emballage « amusant » pour la marque de thé al-Attar, afin d'encourager les jeunes à le consommer. Elle explique : « Cet emballage change d'aspect à chaque fois que le consommateur le manie, ce qui serait attirant pour les jeunes. » Sara tient à remercier son professeur de packaging, qui lui a inculqué les notions dont elle s'est servie pour la conception de son œuvre.
Même son de cloche de la part de Dalia Siblini, lauréate du prix de l'emballage pour la sécurité sanitaire des aliments. « Cette expérience enrichissante permet de mettre en pratique les notions théoriques apprises à la fac et d'acquérir de nouvelles compétences. » L'étudiante en master de technologie alimentaire à l'USJ a confectionné un emballage durable et recyclable pour la farine, « suffisamment solide pour ne pas se déchirer et permettre de verser facilement le produit ».

Participer à l'amélioration de l'industrie
Layane Khawli, lauréate du premier prix pour la conception esthétique au Liban, a conçu un nouvel emballage pour une marque de glace réputée dans la région de Saïda. Originaire de la capitale du Sud, l'étudiante en design graphique à la LAU tenait à ce que son travail soit utile à l'industrie de cette région. Elle note : « Afin d'améliorer la présentation de ce produit, j'ai utilisé les couleurs. Cela permet une identification des différentes saveurs offertes par cette marque de glace et donnera une meilleure dimension esthétique. » Tayyeb el-Fidali, lauréat du premier prix pour la conception esthétique au Maroc et du prix panarabe pour cette même catégorie, a élaboré un emballage pour une huile de massage oriental. L'étudiant en design graphique assure que sa participation à ce concours lui a permis d'améliorer sa confiance en lui-même puisqu'il ressent que son talent a été apprécié.
Les lauréats espèrent que les prix qu'ils ont reçus leur ouvriraient de meilleures opportunités d'embauches dans leur pays. Mme Atallah tient à préciser : « Ce concours permet aux étudiants de promouvoir leurs travaux auprès des professionnels du secteur industriel avec lesquels ils pourraient tisser des liens. » Et d'assurer : « Les jeunes ont le pouvoir d'améliorer l'industrie à travers de meilleurs emballages. Je les incite à intégrer les secteurs de production afin de participer à l'évolution de ces branches ainsi qu'à l'essor économique de leur pays. »

Les lauréats pour le Liban

Dans la conception fonctionnelle
Sarah Hayeck, de l'Université libanaise de technologie (AUST), a remporté le premier prix ; Waël Barbar, de l'Université libano-canadienne (LCU), a obtenu le deuxième prix ; Qamar al-Hasri, de l'Université Rafic Hariri (RHU), et Darine Dallah, de l'Université islamique libanaise (IUL), ont décroché le troisième prix.
Le prix Unipack pour l'innovation a été décerné à Dina Aoun de l'Université Rafik Hariri.

Dans la conception esthétique
Layane Khawli, de l'Université libano-américaine (LAU), a remporté le premier prix ; Rabih Ramadan, de l'Université Rafik Hariri, a obtenu le deuxième prix ; Fatima Nasser, de l'Université internationale libanaise (LIU), et Soha Farhat, de l'Université libanaise (UL), ont décroché le troisième prix.
Le prix Unipack pour l'innovation a été décerné à Dina Aoun de l'Université Rafic Hariri (RHU).
Le prix de l'emballage pour la sécurité alimentaire a été attribué à Dalia Siblini de l'Université Saint-Joseph (USJ).

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants