X

Liban

Gisèle Khoury : Samir Kassir était un « fanatique » de l’État laïc

Interview express
Yara ABI AKL | OLJ
02/06/2016

Le Liban célèbre aujourd'hui la onzième commémoration de l'assassinat de l'éditorialiste d'an-Nahar Samir Kassir, tué le 2 juin 2005 à Achrafieh par une bombe placée sous sa voiture. Ce journaliste avant-gardiste était connu pour ses éditoriaux et ses positions critiques des régimes arabes et du système politique libanais. Sa veuve, la journaliste Gisèle Khoury, revient pour L'Orient-Le Jour sur les grandes lignes de sa pensée.

 

Dans le contexte arabe actuel, si Samir Kassir était encore là, qu'aurait-il prôné pour redonner son sens au printemps arabe ?
Le printemps arabe existe toujours. Il s'agit d'un volcan qu'a adopté Samir Kassir. Et aujourd'hui, je pense que s'il était encore là, il aurait prôné le retour à l'État de droit et à la démocratie.

 

Dans l'un de ses éditoriaux, Samir Kassir s'était prononcé pour une intifada dans l'intifada. Dans le contexte actuel du Liban, cela se traduirait par quoi ?
Je crois que cette intifada a commencé aujourd'hui. Et Samir, en tant qu'écrivain et historien, savait très bien que toute révolution passe par des phases d'intifada, et c'est ce dont nous témoignons aujourd'hui.

 

En se basant sur ses écrits, peut-on déduire, en extrapolant, son attitude concernant le débat qui bat son plein en Europe au sujet des rapports entre islam et laïcité ?
Je pense que Samir était un « fanatique » de l'État laïc. Preuve en est, toutes ses prises de position défendaient la pensée laïque. Il s'agit là d'un sujet qui lui tenait à cœur, et il n'était pas prêt à changer ses opinions à cet égard. Je pense qu'aujourd'hui encore, il aurait défendu l'édification d'un État laïque partout, sachant que cela devient de plus en plus difficile.

 

 

Pour mémoire

Samir Kassir ou l’éternel printemps de la pensée

Une 11e édition pour résister face à ce qui (ceux qui) menace(nt) la liberté d’expression

Dix ans plus tard, Gisèle Khoury est certaine : « Samir Kassir a gagné »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Henrik Yowakim

Samir Kassir était un « fanatique » de l’État laïc

ET SES ADVERSAIRES DES AMOUREUX DE L'ASSASSINAT POLITIQUE?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ou contre les manifestations, la position mitigée du Hezbollah

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants