Moyen Orient et Monde

Les Kurdes syriens organisent une réunion d’opposants parallèle à celle de Riyad

OLJ
08/12/2015

Les Kurdes syriens vont tenir cette semaine une conférence sur l'avenir politique de la Syrie, et qui rassemblera des Kurdes, le Parti démocratique assyrien ainsi que des personnalités arabes et des chefs religieux de plusieurs régions du pays, selon des sources de l'opposition.
Cette réunion doit commencer ce soir, soit à la veille de la conférence en Arabie saoudite qui doit rassembler une kyrielle de groupes politiques et armés de l'opposition pour bâtir une plateforme commune en vue de futures discussions avec le régime. Selon Sihanuk Dibo, un organisateur kurde, la conférence aura lieu aujourd'hui et demain à Malikiyah, dans la province de Hassaké. Il a également affirmé que la concordance des dates entre les deux conférences n'était « pas intentionnée », même si des personnalités politiques kurdes ont protesté contre leur exclusion de la conférence de Riyad. Selon M. Dibo, seront notamment débattus à Malikiyah l'avenir du système politique syrien – qui « doit être décentralisé » – et une « solution constitutionnelle et juste pour les droits nationaux du peuple kurde ». Des membres du Comité de coordination pour le changement national et démocratique, groupe d'opposants de l'intérieur qui sera à Riyad, vont aussi participer à la réunion en Syrie, selon son porte-parole Mouzer Khaddam.
Par contre, la conférence du Caire des forces de l'opposition syrienne ne se rendra pas à Riyad, où elle est invitée, et participera à la place à la réunion de Malikiyah, a annoncé Haytham Manna, l'un des fondateurs de ce groupe. M. Manna a d'ailleurs critiqué l'Arabie saoudite pour avoir invité Ahrar el-Cham, puissant groupe islamiste allié au Front al-Nosra, la branche syrienne d'el-Qaëda, et a accusé Riyad d'avoir ignoré des éléments plus modérés de l'opposition. Le parti de l'Union démocratique kurde (PYD) et sa branche armée – les Unités de protection du peuple kurde (YPG) – n'ont ainsi pas été invités à Riyad. « Nous ferons comme si cette conférence n'avait jamais existé », a prévenu le PYD, la qualifiant d'« injuste ».

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

David Hale à Beyrouth pour affirmer le maintien de la présence US au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué