X

À La Une

Damas accuse Ankara d'armer les rebelles sous le couvert de l'aide humanitaire

Syrie

Un mort et trente blessés dans des attaques à Bab Touma, dans la capitale syrienne.

OLJ/Agences
29/11/2015

L'armée syrienne a affirmé samedi que la Turquie avait récemment accru ses fournitures d'armes, de munitions et d'équipements aux organisations rebelles qu'elle qualifie de terroristes en Syrie.

Dans un communiqué, l'état-major syrien affirme que ces fournitures d'armes ont été effectuées par la Turquie sous le couvert d'une assistance humanitaire. Le communiqué ajoute que la Turquie a effectué une série de tirs de mortier sur les positions de l'armée syrienne vendredi soir.

Sur le terrain, une personne a été tuée et trois autres blessées dans une attaque à la roquette tirée par des groupes rebelles contre le quartier de Bab Touma à Damas, a indiqué samedi l'agence syrienne Sana. Elle précise que la roquette a explosé dans une avenue principale de Bab Touma.
Dans la même journée, les forces du régime ont tiré des obus sur le quartier rebelle d'Al-Qaboun situé à la limite nord-est de Damas, faisant au moins 27 blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Certains blessés étaient dans un "état critique", a ajouté l'Observatoire.

(Reportage: Quand les sirènes hurlent à Raqqa, l’EI se terre)

Parallèlement, l'armée syrienne a pris le contrôle de territoires détenus par l'Etat islamique à l'est d'Alep, dont plusieurs kilomètres d'une autoroute reliant cette ville à celle de Raqqa, fief des djihadistes en Syrie, indique la télévision officielle, samedi. Les zones reprises à l'EI se situent à l'est de la base aérienne de Koueires que les forces gouvernementales avaient récupérée le 10 novembre lors d'une offensive appuyée par l'aviation russe et avec le soutien de milices iraniennes et de combattants du Hezbollah. L'information n'a pas pu être confirmée de manière indépendante dans l'immédiat.

La télévision officielle syrienne a annoncé que l'armée avait repris les villages de Kaskis et Akoula, situés à environ 60 km à l'est d'Alep, ainsi que des zones agricoles étendues. Les jihadistes y avaient construit des tunnels et des fortifications. Des opérations de déminage sont en cours.

La route dont fait état la télévision syrienne relie Akoula à la rive occidentale de l'Euphrate en passant par la ville de Takba tenue par les djihadistes avant de rejoindre Raqqa distante d'environ 150 km.

Les forces loyales au président Bachar el-Assad ont également enregistré des avancées face à l'Etat islamique au sud-est de Homs.

Des offensives sont en cours contre des rebelles syriens dans les provinces occidentales de la Syrie notamment à Lattaquié et au sud d'Alep.


Lire aussi
« Mon usine était le quartier général de l'État islamique à Alep »

Pourquoi la Turquie a rendu service à Assad en abattant l'avion russe

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

La chanson : La Guerre "Civile" bääSSyrienne.

Quand le Sain Syrien revient à la maison
Il revient haut porté sur les épaules
L'œil de sa femme va se répandre en déchirements
De voir son visage si marqué par la guerre
Et c'était juste au coin par la guerre bääSSyrienne

C'était toujours au-dessus des tranchées
Quand ce visage familier était cogné
Ton visage était tuméfié du fait de ces tranchées
Comme nous entendions le cri d'un inhumain
La bääSSyrienne pensait nous piétiner

Te revoilà, ha ha, je t'en ai tant dit
Disent les gens que nous connaissons
Mais qui cache une cavale sous les escaliers
Et qui a été capturé à son insu ?
Cette bääSSyrienne qui dégringolait sous les escaliers

Quand le Sain Syrien revient à la maison
Personne ne comprendra que ça peut recommencer
Le soleil brille et les mômes crient fort à nouveau
Tu devrais savoir que le soleil brille grâce à un trou dans les nuages
Et que les chemises noires s'effacent quand ce Sain revient à la maison.

M.V.

Damas est en retard ..ca fait 4 ans que les résidus de l'empire Ottoman ..jouent un triple jeu ....voir ...avec Erdogan ...plus...

Amère Ri(s)que et péril.

À quel moment s'arrêtera t on de vouloir déclarer ce genre d'évidence, comme celle qui consiste à le dire pour les bensaouds et les qaratis, pour enfin parler des réactions mondiales sur ces parrains du salafowahabisme saoudique ?

Tant que nous aurons ce genre de déclarations évidentes pour le monde éveillé on aura l'impression que cela est déclaré que pour justifier linjustifiable complot contre la Syrie.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SECRET DE POLICHINNELLE...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants