Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Un réseau d'espionnage au profit d'Israël démantelé au Liban-Sud

Un Syrien, son épouse libanaise et un Libanais opéraient à Saïda et aux alentours de la ville.

Photo d'archives de chars de l'armée libanaise, datée de juin 2013, à Saïda, dans le sud du Liban. Photo AFP

Les autorités libanaises ont arrêté trois personnes, dont un Syrien, pour espionnage au profit d'Israël, a annoncé dimanche la Sûreté générale dans un communiqué.

"La Sûreté générale a pu arrêter un réseau d'espionnage au profit de l'ennemi israélien dans le sud", a-t-elle affirmé.
Un Libanais ainsi qu'un Syrien et son épouse libanaise, uniquement identifiés par leurs initiales, ont été arrêtés et déférés devant la justice militaire, a-t-elle ajouté sans plus de détails sur leur identité ou la date de leur arrestation.  Ils "ont avoué (...) avoir rassemblé des informations sur des personnalités et des objectifs sécuritaires et militaires" et avoir "filmé des routes et des lieux sensibles dans le sud" du Liban pour les envoyer à leurs commanditaires, selon le communiqué.

Selon la chaine du Hezbollah, al-Manar, ces trois personnes ont agi à Saïda, au Liban-Sud, et aux alentours de la ville. Ils étaient notamment chargés d'espionner le cheikh Maher Hammoud, imam sunnite de la mosquée al-Qods à Saida et proche du Hezbollah, selon al-Manar.

Le Liban et Israël sont toujours techniquement en état de guerre. Depuis avril 2009, plus de 100 personnes ont été arrêtées au Liban pour espionnage au profit d'Israël, notamment des militaires et des employés du secteur des télécommunications.

 

 

Lire aussi

Un Suédois d'origine libanaise accusé d'espionnage au profit du Hezbollah arrêté en Israël

Une vaste opération de cyberespionnage lancée à partir du Liban ?

 

Pour mémoire

La taupe israélienne au sein du Hezb a été responsable de la sécurité de Nasrallah

"Rummenigge", l'espion libanais du Mossad tombé en disgrâce, confie son amertume


Les autorités libanaises ont arrêté trois personnes, dont un Syrien, pour espionnage au profit d'Israël, a annoncé dimanche la Sûreté générale dans un communiqué.
"La Sûreté générale a pu arrêter un réseau d'espionnage au profit de l'ennemi israélien dans le sud", a-t-elle affirmé.Un Libanais ainsi qu'un Syrien et son épouse libanaise, uniquement identifiés par leurs...

commentaires (4)

Lâh, lâh, lâh ! Mais qu'est-ce qu'il a été foutre en sœur-syrie, ce héZébbb-là ?

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

10 h 24, le 09 novembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Lâh, lâh, lâh ! Mais qu'est-ce qu'il a été foutre en sœur-syrie, ce héZébbb-là ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 24, le 09 novembre 2015

  • ET CE N'EST NI LE PREMIER NI LE DERNIER... ET DES MÊMES MILIEUX...

    PRET A SOUTENIR L,OLJ SANS L,HUMILIANTE CENSURE.

    22 h 03, le 08 novembre 2015

  • Ces miserables traitres n'ont pas d'autres ambitions que de finir vendeurs de falafel dans une banlieur de tel aviv en pays usurpe. Comme leur patron chasse en 2000 , mort d'un ulcere de l'estomac .tfehhhhh !!!

    FRIK-A-FRAK

    18 h 03, le 08 novembre 2015

  • Des Libanais qui font de l'espionnage pour l'étranger, cela ne m'étonne point. De tous temps le Libanais, de n'importe quelle communauté qu'il soit, adore travailler pour le compte des autres et, même, s'en tire fierté.. Du haut de la pyramide de mon âge, je peux témoigner sur les pro-Français, les pro-Anglais les pro-Soviétiques, les pro-Egyptiens, les pro-Syriens et récemment les pro-Iraniens et les pro-Israëliens. Les pro-Liban sont qualifiés de rétrogrades, des isolationnistes et des anti-tout le monde. Je suis l'un de ces derniers.

    Honneur et Patrie

    17 h 22, le 08 novembre 2015

Retour en haut