Rechercher
Rechercher

Liban

Enterrement à Ouzaï des sept naufragés

Les sept naufragés de la famille Safwan, qui ont tenté de se rendre clandestinement en Europe via la Turquie à bord d'une embarcation qui a coulé il y a une semaine en mer Égée, entre la Turquie et la Grèce, ont été enterrés hier en début d'après-midi à Ouzaï, dans la banlieue sud de Beyrouth, dans une atmosphère empreinte de grande tristesse.
Les dépouilles mortelles de Mayez, 65 ans, Mariam, 44 ans, Mélanie, 40 ans, Moustapha, 12 ans, Lynn, 7 ans, Maya, 10 ans, et Houriya, 19 ans, avaient été rapatriées la veille de Turquie. Deux autres membres de la famille, Waël, 18 ans, et Malek, 7 ans, sont toujours portés disparus.
Au milieu d'intenses coups de feu en l'air, de cris et de youyous, la procession a débuté près du domicile des Safwan, à Ouzaï, puis les dépouilles mortelles ont été enterrées au cimetière du quartier. Deux des trois rescapés, Maher et Moussa, qui avaient atterri à l'aéroport de Beyrouth dans la nuit de mercredi à jeudi, ont assisté à la cérémonie. Le troisième rescapé, Ayad, est toujours détenu par les autorités turques.
La cérémonie s'est déroulée notamment en présence du ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Zeaïter, représentant le président du Parlement, Nabih Berry, et le Premier ministre, Tammam Salam, des députés Nawwar Sahili et Ali Mokdad, membres du bloc parlementaire du Hezbollah, et du responsable du mouvement Amal à Beyrouth, Ali Barda.


Les sept naufragés de la famille Safwan, qui ont tenté de se rendre clandestinement en Europe via la Turquie à bord d'une embarcation qui a coulé il y a une semaine en mer Égée, entre la Turquie et la Grèce, ont été enterrés hier en début d'après-midi à Ouzaï, dans la banlieue sud de Beyrouth, dans une atmosphère empreinte de grande tristesse.Les dépouilles mortelles de Mayez, 65...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut