Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Arrêt sur image

Syrie, migrants et Ukraine dominent le prix Bayeux des correspondants de guerre

Charly Triballeau/AFP

Des reportages sur la Syrie, les migrants et l'Ukraine dominent le palmarès du 22e prix Bayeux des correspondants de guerre, décerné samedi dans cette petite ville normande (ouest de la France), proche des plages du Débarquement. Christoph Reuter, de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, a été primé en presse écrite pour un article, « Haji Bakr, le cerveau de la terreur », consacré à l'un des hommes à l'origine de la stratégie mise en place par l'EI pour s'implanter parmi les populations locales en Syrie et en Irak. Le journal a réussi à se procurer des documents écrits de cet ancien officier des services de renseignements de Saddam Hussein. Xavier Muntz, de la chaîne franco-allemande Arte, a reçu le prix télévision grand format pour « Encerclés par l'État islamique », un reportage sur le mont Sinjar, en Irak, aux côtés des combattants kurdes et yazidis. Liée à la guerre en Syrie et en Irak, la question des réfugiés revient aussi deux fois dans ce palmarès. Emma-Jane Kirby de la BBC reçoit ainsi le prix radio pour « L'opticien de Lampedusa », témoignage « poignant et empreint de pudeur » d'un Italien qui a secouru, sur son bateau de dix places, 47 réfugiés lors d'un naufrage en Méditerranée, et reste bouleversé de n'avoir pu sauver les 366 autres. Outre ces reportages primés par le jury international, un autre reportage sur les migrants a été récompensé par un prix décerné par le premier quotidien régional français Ouest France. « And before us lies our happiness », publié par Wolfgang Bauer dans l'hebdomadaire allemand Die Zeit, retrace l'itinéraire d'une famille égyptienne livrée au bon vouloir de passeurs.


Des reportages sur la Syrie, les migrants et l'Ukraine dominent le palmarès du 22e prix Bayeux des correspondants de guerre, décerné samedi dans cette petite ville normande (ouest de la France), proche des plages du Débarquement. Christoph Reuter, de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, a été primé en presse écrite pour un article, « Haji Bakr, le cerveau de la terreur », consacré...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut