Moyen Orient et Monde

Malgré les combats, le chef du PKK prêt à un cessez-le-feu avec la Turquie

OLJ
10/10/2015

Depuis trois mois, les combats font à nouveau rage entre l'armée turque et les rebelles kurdes. De son repaire irakien, leur chef Cemil Bayik se dit prêt à faire taire les armes, mais prévient que la « logique de guerre » d'Ankara risque d'étendre le conflit. « Nous sommes prêts à cesser le feu dès maintenant », assure le dirigeant du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). « Mais si (le gouvernement turc) persiste dans cette logique de guerre (...), d'autres cimetières vont se remplir, et le conflit va s'étendre à toute la Turquie, à la Syrie et à tout le Proche-Orient », menace-t-il.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.