Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

"Avec Baalbeck, Baal est le plus beau temple du Moyen-Orient"

L'EI a fait exploser ce joyau de la cité antique de Palmyre mais l'incertitude demeurait sur l'ampleur des dégâts.

Une puissante explosion a ébranlé le temple de Baal mais l'incertitude demeurait sur l'ampleur des dégâts commis par l'EI à ce joyau de la cité antique de Palmyre, dans le désert syrien. AFP PHOTO/JOSEPH EID

Une puissante explosion a ébranlé l'extraordinaire temple de Baal mais l'incertitude demeurait sur l'ampleur des dégâts commis par le groupe Etat Islamique (EI) à ce joyau de la cité antique de Palmyre, dans le désert syrien. Il s'agit du deuxième acte de destruction en une semaine perpétré par les jihadistes contre un temple de Palmyre, ce site classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité.

Dimanche, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait annoncé que l'EI avait détruit à l'explosif une partie du temple consacré au dieu Baal. Un militant anti-régime de Palmyre, Mohammed Hassan al-Homsi, avait lui aussi fait état de la destruction partielle du temple. "Ils ont utilisé des récipients et des barils remplis d'explosifs, préparés d'avance", a-t-il dit.

Cependant, le directeur des Antiquités et des musées du pays, Maamoun Abdelkarim, s'est montré lundi plus prudent. "Selon les informations que nous avons recueillies, les jihadistes de l'EI ont procédé à une explosion dimanche dans la cour du temple mais la 'cella' (partie close du temple) et les colonnades frontales sont intactes", a-t-il déclaré à l'AFP.  "La cour est immense car elle fait 43.000 m2 et le personnel des services des Antiquités n'a pas été autorisé par les jihadistes à approcher", a-t-il ajouté.

 

(Lire aussi : L’EI détruit le monastère Saint-Élian à al-Qaryataïne)

 

"Le plus beau temple"
Dans Palmyre, surnommé la "perle du désert", le temple de Baal est incontestablement le plus impressionnant des bâtiments. "Il allie de manière unique l'art oriental et l'art gréco- romain. Il possède encore tous la attributs du temple antique l'autel, le bassin les colonnes. Avec Baalbeck au Liban, c'est le plus beau temple du Moyen-Orient", note M. Abdelkarim.

Il a fallu plus d'un siècle pour le construire puisque son érection commence en 32 et se termine au second siècle. Il a été conquis en mai par l'EI, qui a déjà détruit plusieurs joyaux archéologique en Irak, mais avant la guerre 150.000 touristes visitaient ce site.

L'EI considère les oeuvres religieuses préislamiques, notamment les statues, comme de l'idolâtrie.
Le 23 août, l'EI avait totalement détruit à l'explosif le temple de Baalshamin abattant la +cella+ (partie close du temple) tandis que les colonnes autour s'étaient effondrées. Quelque jours plus tard, l'EI diffusait une vidéo montrant le temple réduit à un amas de gravas.

Ce n'est pas le seul crime commis par les jihadistes dans cette ville. Le 18 août, ils avaient mutilé le corps de l'ex-patron des Antiquités de Palmyre Khaled al-Assad, 82 ans, après l'avoir exécuté puis pendu à un poteau.

 

 

Lire aussi
« Le timing de la destruction de Baalchamine est purement mercantile »

L'EI a décapité l'ancien directeur des Antiquités à Palmyre

Opération « détruire l’héritage culturel du Moyen-Orient »...


Une puissante explosion a ébranlé l'extraordinaire temple de Baal mais l'incertitude demeurait sur l'ampleur des dégâts commis par le groupe Etat Islamique (EI) à ce joyau de la cité antique de Palmyre, dans le désert syrien. Il s'agit du deuxième acte de destruction en une semaine perpétré par les jihadistes contre un temple de Palmyre, ce site classé par l'Unesco au patrimoine...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut