Rechercher
Rechercher

À La Une - syrie

L'armée syrienne et le Hezbollah poursuivent leur contre-offensive près de Lattaquié

En l'espace de 72 heures, au moins 73 rebelles et 42 combattants loyalistes ont été tués dans les combats qui font rage à Sahl al-Ghab.

La cité portuaire de Lattaquié, fief du clan Assad, en Syrie. Photo d'archives/AFP

Les troupes du régime syrien aidées du Hezbollah poursuivaient dimanche leur contre-offensive contre des rebelles dans la région de Sahl al-Ghab, près du fief du clan Assad, selon une ONG, ajoutant que plus de 100 personnes avaient péri en trois jours.

Lundi, une coalition rebelle, l'Armée de la conquête, a lancé une offensive dans cette région  du centre de la Syrie. Sahl al-Ghab se trouve à la lisière de la province de Lattaquié (ouest), en majorité aux mains du régime et où se trouve Qardaha, le village ancestral de la famille du président Bachar el-Assad, et à l'est, de la province d'Idlib, en grande partie contrôlée par les rebelles de l'Armée de la conquête.

L'armée syrienne, soutenue à la fois par des milices locales et des combattants du Hezbollah, a intensément bombardé les positions de la coalition rebelle - dont fait partie le Front al-Nosra (branche d'el-Qaëda en Syrie) a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Ces trois derniers jours, l'armée a été capable de reprendre près de la moitié des zones qu'elle avait perdues", selon Rami Abdel Rahman, le directeur de l'OSDH.

"En l'espace de 72 heures, au moins 73 rebelles et 42 combattants loyalistes ont été tués dans les combats qui font rage à Sahl al-Ghab", a-t-il précisé à l'AFP, ajoutant que l'armée de l'air bombardait les positions rebelles dimanche, les combats faisant aussi rage au sol.
Parmi les forces loyalistes tués figurent des combattants du Hezbollah libanais, grand allié du régime Assad ainsi que des hommes des Forces de la Défense nationale, une milice locale pro-régime, a ajouté Rami Abdel Rahmane.

 

 

Lire aussi

Une vidéo d'Al-Nosra montre la "capture" de rebelles syriens entraînés par les Américains

Assad reconnaît « un manque en ressources humaines » au sein de son armée

La guerre pacifique contre le jihad

Les troupes du régime syrien aidées du Hezbollah poursuivaient dimanche leur contre-offensive contre des rebelles dans la région de Sahl al-Ghab, près du fief du clan Assad, selon une ONG, ajoutant que plus de 100 personnes avaient péri en trois jours.Lundi, une coalition rebelle, l'Armée de la conquête, a lancé une offensive dans cette région  du centre de la Syrie. Sahl al-Ghab se...
commentaires (1)

A quand la libération de Tizi-Ouzou de la GIA ?

Un Libanais

20 h 33, le 02 août 2015

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • A quand la libération de Tizi-Ouzou de la GIA ?

    Un Libanais

    20 h 33, le 02 août 2015

Retour en haut