Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban-Syrie

Des Libanais détenus de longue date à Palmyre auraient été libérés par l'EI

La présidente du Comité des disparus au Liban attend une confirmation.

Vue générale de la ville de Palmyre, située à 215 kilomètres au nord-est de la capitale syrienne Damas. AFP PHOTO / HO / SANA

Alors que l'organisation Etat islamique (EI) s'est emparée entièrement jeudi de la ville antique de Palmyre, dans le désert syrien, les jihadistes, selon plusieurs médias libanais, ont annoncé avoir libéré 27 Libanais de la prison de cette ville. "Cinq chrétiens emprisonnés depuis plus de 35 ans" font partie des personnes libérées, a précisé l'EI, rapportent ces médias.

 

 

Des milliers de Libanais sont porté disparus depuis la guerre qui a ravagé le Liban entre 1975 et 1990. Un grand nombre d'entre eux croupirait dans les geôles syriennes, dont la prison de Palmyre, et leurs familles sont toujours dans l'attente de leur libération, sinon d'informations sur leur sort. Le régime syrien de Bachar el-Assad a, à plusieurs reprises, nié détenir des ressortissants libanais dans ses prisons.

 

La réaction des proches des Libanais disparus à l'annonce faite par l'EI est restée prudente. Wadad Halawani, présidente du Comité des disparus au Liban, a ainsi souligné à la chaîne LBCI que les informations sont "imprécises et non confirmées". 

De son côté, le ministre libanais de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, a indiqué qu'il ne détient pour le moment aucune information et qu'il suit de près l'affaire.

Interrogé par L'Orient-Le Jour, le porte-parole de Solide (Soutien aux Libanais en détention et en exil), Ghazi Aad, a indiqué que tous les prisonniers détenus dans la prison de Palmyre ne se trouvaient plus jeudi dans cette prison. En revanche, il ignore s'ils ont été libérés ou simplement transférés dans un autre centre de détention et si les Libanais figurent parmi eux.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, au cours des derniers jours, le régime a transporté les détenus, en majorité des insoumis et des déserteurs, vers d'autres prisons.

 

La prison de Palmyre, tristement célèbre pour le massacre de centaines de détenus par le régime dans les années 80, est, pour la plupart des Syriens, le symbole de la terreur du régime, notamment au temps de Hafez el-Assad, père de l'actuel président Bachar el-Assad.

Depuis le début de l'offensive de l'EI le 13 mai, la bataille dans Palmyre et ses environs a fait au moins 462 morts selon un bilan de l'OSDH - 71 civils - dont de nombreux exécutés par l'EI, 241 membres des forces du régime et 150 jihadistes.

Avec la prise de Palmyre, qui ouvre sur le grand désert syrien frontalier de l'Irak, l'EI contrôle "désormais plus de 95 000 km² en Syrie, soit 50% du territoire du pays", selon l'OSDH. En outre, le groupe est désormais maître de la quasi-totalité des champs pétroliers et gaziers de Syrie après la prise de deux champs gaziers ces derniers jours près de Palmyre.

 

Lire aussi
Détenus en Syrie et disparus : un premier pas « concret » vers la vérité ?

Who's who, l'éditorial de Issa Goraieb

Déranger les pierres, l'édito de Ziyad MAKHOUL

Palmyre, symbole de l'impuissance, l'édito d'Émilie Sueur

Alors que l'organisation Etat islamique (EI) s'est emparée entièrement jeudi de la ville antique de Palmyre, dans le désert syrien, les jihadistes, selon plusieurs médias libanais, ont annoncé avoir libéré 27 Libanais de la prison de cette ville. "Cinq chrétiens emprisonnés depuis plus de 35 ans" font partie des personnes libérées, a précisé l'EI, rapportent ces...
commentaires (6)

LIBÉRÉS SUR TERRE... OU ENVOYÉS SUIVANT LEUR PRATIQUE AU CIEL ?

LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

09 h 10, le 22 mai 2015

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • LIBÉRÉS SUR TERRE... OU ENVOYÉS SUIVANT LEUR PRATIQUE AU CIEL ?

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    09 h 10, le 22 mai 2015

  • euhh une seule semaine? pendant k'il bombarde les rebelles avec son allies depuis bientôt 3 ans !! et nous connaissons tres bien le regime il peut sacrifier qlq soldats pour une bonne publicite international .. donc ne nous la ramener pas trop svp

    Bery tus

    18 h 47, le 21 mai 2015

  • Donc daech et le régime syrien se font la guerre à présent ?? j'avais toujours compris que cela n'arrivait JAMAIS ! va falloir que je révise mes idées!oh pas que moi !

    FRIK-A-FRAK

    17 h 41, le 21 mai 2015

  • IL FAUT S'EN MÉFIER !

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    17 h 36, le 21 mai 2015

  • mefiance c'est sure, mais qui disait qui avait plus de détenus (politique) libanais en syrie? apres avoir visiter Brad, il a affirmer aux journalistes repondant aux questions : qu'il n'y a plus de prisonniers politique en syrie !!

    Bery tus

    14 h 17, le 21 mai 2015

  • Méfiance est mère de sureté......

    M.V.

    13 h 03, le 21 mai 2015

Retour en haut