X

Économie

Pharaon plaide en faveur d’un nouveau port à Jounieh

Tourisme
P. H. B. | OLJ
02/04/2015

Le ministre du Tourisme Michel Pharaon souhaite réactiver le projet de construction d'un nouveau port touristique dans l'agglomération de Jounieh, équipé de bassins capables d'accueillir des navires de croisière de plus de 100 mètres de long. Selon le ministre, les principales parties prenantes de ce dossier, comme le ministère des Travaux publics, celui des Finances ainsi que la municipalité de Jounieh, doivent se réunir avant l'été pour décider du calendrier à suivre.
« Ce projet a déjà fait l'objet d'une décision prise en Conseil des ministres en 2008 avant de se heurter à plusieurs reprises à la problématique de son financement », explique M. Pharaon à L'Orient-Le Jour. Initialement estimée à 35 millions de dollars, sa facture totale pourrait désormais « être triplée ». Selon l'étude préliminaire, l'emplacement de ce nouveau port se situerait plus exactement à Kaslik, entre la station balnéaire Portemilio et le Bain militaire. Une étude de faisabilité approfondie doit désormais être menée. Selon le ministre, elle pourrait durer entre « six et neuf mois » et abordera notamment la question de la création de voies terrestres supplémentaires dans une zone urbaine déjà saturée par le trafic routier.
La construction d'un nouveau port à Jounieh a souvent été évoquée sans jamais réussir à passer le cap de l'avant-projet. En attendant, la municipalité de Jounié a effectué, en 2014, des travaux de remblaiement sur les bassins de l'ancien port, fermé depuis les années 1990. Cette rénovation a permis à la compagnie de ferry Medream d'exploiter l'été dernier une ligne avec le port turc de Mersine. Une expérience que l'ONG Phelipollis, partenaire principal de la municipalité sur ce projet, souhaiterait voir renouvelée, sous réserve d'un accord de l'exploitant. « Compte tenu des dimensions et de l'état des infrastructures de l'ancien port, cette initiative ne permettrait de toute façon pas de doter le Liban d'un deuxième port touristique de grande envergure, après celui de Beyrouth », commente le ministre.

P. H. B.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Je te/nous hais !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué