Liban - Casino

Les employés licenciés déçus par le ministre du Travail

Le ministre du Travail Sejaan Azzi a rencontré hier les représentants syndicaux des employés du Casino du Liban, Hadi Chehwan et Jack Khoueiry, au sujet du licenciement des 191 employés considérés comme improductifs par la direction.
La réunion a été infructueuse, a déclaré Jack Khoueiry à L'Orient-Le Jour, le ministre du Travail n'étant pas parvenu à obtenir de la direction du Casino une renégociation des licenciements au cas par cas.
Le représentant syndical a promis de continuer de bloquer l'entrée de l'établissement avec ses 190 collègues jusqu'à ce que ces derniers soient entendus. « Le Casino a mis tous les employés dans le même sac, insiste-t-il. Et ce n'est peut-être que le début. Qui nous dit que d'autres salariés ne seront pas licenciés à leur tour ? »
De son côté, le ministre a déclaré à l'Agence nationale d'information qu'il « continuerait de jouer un rôle dans la résolution de ce conflit, mais que la solution se trouve aussi du côté des syndicats, de la direction du Casino et de la société Intra ».
Les 191 employés licenciés mardi réclament une réévaluation de leur situation au cas par cas ainsi que la démission du conseil d'administration. Selon une source de la direction, cette mesure concernait des emplois fictifs et s'inscrit dans le cadre d'une réforme de l'établissement indispensable pour éviter la faillite d'ici à 2017.


Le ministre du Travail Sejaan Azzi a rencontré hier les représentants syndicaux des employés du Casino du Liban, Hadi Chehwan et Jack Khoueiry, au sujet du licenciement des 191 employés considérés comme improductifs par la direction.
La réunion a été infructueuse, a déclaré Jack Khoueiry à L'Orient-Le Jour, le ministre du Travail n'étant pas parvenu à obtenir de la...

commentaires (0)

Commentaires (0)