X

La Dernière

Pour que la voix des Libanais soit entendue, une nouvelle initiative civile

La bonne nouvelle du lundi

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

Nour BRAIDY | OLJ
22/12/2014

Alors que les députés autoprorogent leur mandat, ne proposent que très peu de projets de loi qui répondent aux besoins du citoyen libanais et en votent encore moins, deux ONG libanaises, en collaboration avec une organisation internationale, ont décidé de prendre les choses en main.

Frame et Legal Agenda, en partenariat avec International Alert, ont ainsi lancé le 11 décembre un programme qui offre aux citoyens libanais l'opportunité de faire entendre leur voix et de s'impliquer dans les prises de décisions.
Financé par l'Union européenne, ce programme, qui s'étale sur une année, a pour objectif « de créer un mécanisme de consultation publique afin que la voix des citoyens libanais soit entendue par les décideurs, explique Ali Sayed-Ali, 32 ans, cofondateur de Frame, à L'Orient-Le Jour. C'est un moyen d'attirer l'attention sur les besoins urgents et communs à tous les Libanais ».

Les premières consultations, avec pour objectif premier d'identifier les préoccupations communes des citoyens, sont d'abord prévues dans plus d'une vingtaine de villes à travers le Liban, de Saïda à Jbeil en passant par Beyrouth. Le résultat de ces réunions sera ensuite débattu au niveau des six mohafazats pour ensuite être présenté au niveau national aux preneurs de décisions, à la société civile et aux médias lors de réunions au sein du Parlement libanais. L'ONG libanaise, Legal Agenda, se chargera de rédiger un dossier pour chaque cause identifiée par les citoyens.

 

Vidéo du lancement du programme.



Les réunions sont ouvertes et transparentes, note Ali Sayed-Ali. Les débats sont donc filmés et diffusés sur Youtube. « Nous espérons que les personnes qui visionneront les vidéos seront intéressées par le programme et écouteront les besoins des citoyens à travers tout le pays », dit-il. Des consultations ont déjà eu lieu à Saïda, Tyr, Nabatiyé, Hermel et Baalbeck et certaines peuvent être visionnées en ligne.
« Jusqu'à présent, la question la plus évoquée concerne les opportunités de travail pour les jeunes, notamment ceux qui ont des diplômes d'enseignement supérieur et qui ne parviennent pas à trouver un bon job, indique Ali Sayed-Ali. La crise des réfugiés syriens au Liban suscite également une grande inquiétude. »

« Frame, Legal agenda et International Alert coopèrent pour faire avancer les choses et donner aux citoyens l'opportunité d'être impliqués dans les décisions qui affectent leur vie quotidienne », souligne Ali. Et de conclure : « Nous espérons que ce programme aidera à responsabiliser la classe politique et contribuera à la paix civile puisque nous rassemblons différentes personnes à travers le Liban pour qu'elles identifient les craintes et difficultés qu'elles ont en commun. »

Pour les Libanais qui souhaitent rejoindre les groupes de discussion :
– appeler le 71-161387
– envoyer un e-mail à info@citizenconsultation.org

 

 

Dans la même rubrique
À 16 ans, quatre Libanais décrochent une médaille d'or dans une compétition internationale d'inventions

Laury Haytayan, Libanaise, engagée et distinguée

Les œuvres sensuelles de Caland à l'honneur à New York

Dans un Liban bloqué, Offre Joie continue d'avancer

 

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Nous espérons que ce programme aidera à responsabiliser la classe politique et contribuera à la paix civile puisque nous rassemblons différentes personnes à travers le Liban pour qu'elles identifient les craintes et difficultés qu'elles ont en commun." ! C'est c'la : Quand les poules auront des dents !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN CONSEIL À L'OLJ : IL DEVRAIT CRÉER UNE RUBRIQUE... OU BOÎTE AUX LETTRES... DANS LE FORUM... ÉGALEMENT POUR CET EFFET... ET POUR AU MOINS LES SIX MOIS À VENIR !

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’inquiétant ADN d’un ministre libanais

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué