X

Cinéma

Derrière les barreaux... la liberté

Entre parenthèses
20/11/2014

Derrière des barreaux /
Pour quelques mots /
Qu'il pensait si fort...
Diego, libre dans sa tête
Derrière sa fenêtre...
(Michel Berger)

Des hommes et des femmes libres derrière les barreaux ont marqué l'histoire. Par leur soif de justice. Par leur volonté de changer l'état social, l'état humain. Ceux et celles-là sont souvent plus libres que tout homme qui court les rues. De Monte-Cristo à Hurricane Carter, en passant par Jean Valjean, l'histoire littéraire, filmique ou réelle est jalonnée de ces êtres au destin exceptionnel qui chamboulent, remuent et bouleversent les codes.
Que ne fait-on pas au nom de la liberté ? Ces personnages qui ont su dire « non ». Une poignée peut-être. Car la vie physique est chère et personne n'oserait tenter un tel suicide. Mais les hommes du « non » ont préféré la loi morale, la liberté à l'obscurantisme, à l'incarcération de l'esprit. Savoir dire non, ne pas plier, ne pas se soumettre à l'injustice; à la loi du plus fort. Jésus, Dieu fait homme, avait donné l'exemple. Plus tard, ceux en son nom ou simplement au nom de l'humanité ont été nombreux à répondre à l'appel de la liberté.
En ce siècle qui n'a rien à envier à l'époque moyenâgeuse, non illuminée encore par le siècle des lumières, où l'homme, vidé de toute son humanité, se conduit comme une bête féroce envers son frère l'homme, il est nécessaire et presque vital de célébrer la liberté. Briser les chaînes de la peur et de la haine, tel doit être le principal objectif de tout être qui se dit humain. Briser cette chaîne pour en reconstruire une autre, une chaîne d'humains qui se tiennent par la main, qui redonnent à l'accolade son sens originaire. La chaîne des hommes et des femmes libres dans leur tête.

À la une

Retour à la page "Cinéma"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué