Rechercher
Rechercher

Repère

Comment est organisé le groupe Etat islamique?

Voici comment est organisé le groupe Etat islamique (EI), qui contrôle de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie, selon les informations ayant pu être recueillies en dépit de l'opacité de cette organisation jihadiste dirigée par Abou Bakr al-Baghdadi.

 L'organisation générale

"La structure (administrative) de l'EI -au niveau à la fois provincial et transnational- a tous les attributs d'un vrai Etat", selon Aymenn al-Tamimi, chercheur au Middle East Forum.

Mais "la personnalité de son chef", l'Irakien Abou Bakr al-Baghdadi, joue un rôle prééminent dans le fonctionnement du groupe. Son sort reste incertain après que des informations non confirmées ont affirmé le week-end dernier qu'il aurait été blessé ou tué dans des raids aériens de la coalition internationale.
Si Baghdadi était effectivement mort ou grièvement blessé, cela ouvrirait une période d'incertitude pour l'organisation de l'EI, estime M. Tamimi, qui ignore qui pourrait le remplacer.

 

Le calife

Abou Bakr al-Baghdadi dirige à la fois le groupe jihadiste et le "califat" qu'il a proclamé fin juin sur les territoires irakiens et syriens dont l'EI s'est emparé. Il s'est donné le titre de "calife", un régime politique islamique disparu il y a près d'un siècle. Il se considère ainsi comme le chef de tous les musulmans dans le monde, dont il exige allégeance et obéissance.

 

Abou Bakr al-Baghdadi, dirigeant de l'EI et "calife" proclamé par le groupe. Photo AFP

 

Ses adjoints

Abou Muslim al-Tourkmani est considéré comme l'adjoint de Baghdadi en charge de l'Irak, où le groupe a lancé une vaste offensive en juin, s'emparant des territoires au nord et à l'ouest de Bagdad.
Abou Ali al-Anbari est lui responsable de la Syrie, où le groupe contrôle également de larges zones dans le nord et le nord-est du pays.

 

Commandant militaire

Omar al-Shishani est le plus haut commandant militaire de l'EI. Ce Tchétchène est reconnaissable à son épaisse barbe rousse.

Omar al-Shishani. AFP Photo/HO

 

Porte-parole

Abou Mohammed al-Adnani est le porte-parole du groupe et l'un de ses hauts responsables. Il s'est exprimé dans de longs messages audio diffusés par l'EI, qui n'a en revanche jamais publié de photos de lui.

 

Conseil de la Choura

Le conseil de la choura serait composé de hauts responsables de l'EI, qui conseille Baghdadi et applique ses ordres. Certaines informations indiquent que Baghadi dispose de son propre cabinet.

 

Autres Conseils

Selon des informations, il y aurait d'autres conseils traitant de questions spécifiques, notamment militaires, sécuritaires, financières et médiatiques.

 

Organisation territoriale

Le groupe a divisé le territoire qu'il contrôle en Syrie et en Irak (et mêmes certaines zones qu'il ne contrôle pas) en "wilayas" (régions administratives). Elles sont dirigées par des gouverneurs et ont leurs propres structures militaires et administratives.

 

Lire aussi

Baghdadi au classement « Forbes » des personnalités les plus puissantes

C'est quoi au juste un État islamique ?

État islamique vs Front al-Nosra : qui est qui, qui veut quoi ?


 L'organisation générale


"La structure (administrative) de l'EI -au niveau à la fois provincial et transnational- a tous les attributs d'un vrai Etat", selon Aymenn al-Tamimi, chercheur au Middle East Forum.


Mais "la personnalité de son...

commentaires (3)

CORRECTION : PRIÈRE LIRE À LA FIN : C'EST LE TOUR DE LA "PRISE" !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

17 h 57, le 11 novembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • CORRECTION : PRIÈRE LIRE À LA FIN : C'EST LE TOUR DE LA "PRISE" !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 57, le 11 novembre 2014

  • TOUS CES BARBICHUS... LÈVENT QUAND ILS PARLENT LE DOIGT POUR MENACER... QUAND À L'ORGANISATION : 3ALA ALLAH... PERSONNE NE S'ATTENDAIT À çETTE SURPISE... MAINTENANT C'EST LE TOUR DE LA : "BRISE" !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    16 h 46, le 11 novembre 2014

  • On dirait un groupe de fous dans un asile de fous .

    Sabbagha Antoine

    15 h 40, le 11 novembre 2014