Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Téhéran va fournir des équipements à l'armée libanaise

Selon un responsable iranien, cette aide vise à soutenir "les militaires dans la bataille héroïque qu'ils sont en train de mener contre le terrorisme".

Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Ali Chamkhani (troisième de gauche), lors d'une visite au président du Parlement libanais, Nabih Berry, à Aïn el-Tiné mardi. Photo Ani

L'Iran va fournir des équipements à l'armée libanaise afin de l'aider dans sa lutte contre les jihadistes à sa frontière avec la Syrie, a annoncé mardi un haut responsable iranien lors d'une visite à Beyrouth.

Cette annonce intervient après des annonces similaires des États-Unis et de l'Arabie saoudite en faveur du Liban, qui fait face aux répercussions du conflit en Syrie voisine, et en proie à une division entre un camp soutenu par l'Iran et le régime de Damas, et un autre appuyé par Washington et Riyad.

"L'Iran a décidé d'octroyer un don (...) sous la forme d'équipements" afin d'aider "les militaires dans la bataille héroïque qu'ils sont en train de mener contre le terrorisme", a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Ali Chamkhani, après avoir rencontré des responsables libanais, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). L'agence de presse iranienne Irna a également évoqué une "aide" annoncée par M. Chamkhani, lequel n'a pas donné de détails, indiquant seulement qu'elle serait apportée rapidement.

 

(Lire aussi : Les Russes à l'affût du don saoudien à l'armée libanaise)

 

Cette aide vise à aider l'armée qui avait affronté début août lors de combats meurtriers inédits des jihadistes venus de Syrie, dans la ville frontalière de Ersal. Après un accord de cessez-le-feu, les combattants extrémistes, liés au groupe jihadiste État islamique (EI) et au Front al-Nosra, se sont redéployés dans une zone montagneuse dans l'est du Liban, bombardée de manière intermittente par l'armée. Ils retiennent toujours en otage une trentaine de soldats et policiers libanais, après en avoir exécuté trois, dont deux par décapitation.

Fin décembre 2013, Riyad s'était engagé à octroyer trois milliards de dollars à l'armée libanaise afin que celle-ci, faiblement équipée, puisse se procurer des armes françaises. Depuis, les discussions se sont enlisées sur l'établissement de la liste de matériel requis en raison d'obstacles bureaucratiques et politiques.
L'Arabie saoudite a depuis annoncé, par la voix de l'ancien Premier ministre Saad Hariri, une aide supplémentaire d'un milliard d'euros pour permettre à l'armée d'acheter des armes immédiatement, tandis que les États-Unis ont fourni des armes légères à la troupe (fusils d'assaut, lance-roquettes antichars, obus).

 

Pour mémoire

Washington et Londres au secours de l'armée libanaise pour combattre le terrorisme

L'accord franco-saoudien sur les trois milliards : « un contrat qui sent le soufre », selon « Paris Match »

L'Iran va fournir des équipements à l'armée libanaise afin de l'aider dans sa lutte contre les jihadistes à sa frontière avec la Syrie, a annoncé mardi un haut responsable iranien lors d'une visite à Beyrouth.
Cette annonce intervient après des annonces similaires des États-Unis et de l'Arabie saoudite en faveur du Liban, qui fait face aux répercussions du conflit en Syrie voisine, et...
commentaires (5)

Pardon, lire reconnaissants.. décidemment!

Ali Farhat

21 h 54, le 30 septembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Pardon, lire reconnaissants.. décidemment!

    Ali Farhat

    21 h 54, le 30 septembre 2014

  • L'armée sera donc certainement équipée, car les Iranien contrairement aux mafieux et maitres-chanteurs de la politique extérieur occidentale, et a leur tete, la france et les eua, quand il dit; IL FAIT! Et en plus, il s'agit là d'un don. C'est donc de l'argent du peuple Iranien. Mille merci à L'Iran, nous lui sommes reconnaissons et... redevables! Méditons bien ce proverbe anlais qui dit: A friend in need, is a friend indeed.

    Ali Farhat

    21 h 24, le 30 septembre 2014

  • BRAVO ET MERCI À L'IRAN ! ET N'ACCUSEZ PAS, VOUS QUI PROMETTEZ ET NE TENEZ POINT VOS PROMESSES, CAR CERTAINS VOUS PRESSENT DE NE PAS LE FAIRE, DEMAIN LE LIBAN D'ÊTRE PRO IRANIEN. L'AMI EST CELUI QUI AIDE EN ACTES ET NON EN PAROLES...

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    20 h 17, le 30 septembre 2014

  • À quoi bon? Puisque ces armes sont fournies directement au Hezb...

    KHEIREDDINE EL-AHDAB

    18 h 44, le 30 septembre 2014

  • Concurrence saine et bienvenue toute cette armada promise a l'armee libanaise pour faire face a la barbarie salafowahabite alliee a Israel . Quelque chose me dit que les iraniens ne nous fourgueront pas de la merde du type made in us , comment je le sais ? les armes du hezb fournient par cette nouvelle puissance regionale ont tot fait de dissuader le regime usurpateur , raciste et xenophobe de la barbarie au sud du sud , de ne plus jamais recommencer a nous envahir , ni par le sud ni par le nord , ni par l'est ou l'oest . COMPRIS ???? je vois venir des jours heureux au pays du Cedre . Enfin notre dignite retrouvee ! loin de la peste noire venue du golfe .

    FRIK-A-FRAK

    18 h 36, le 30 septembre 2014

Retour en haut