X

À La Une

Daech force des dizaines de milliers de Syriens à quitter leurs villages

Conflit
OLJ/AFP
06/07/2014

Le groupe jihadiste de l'Etat islamique (EI, ou Daech) a expulsé plus de 30.000 habitants de leur village dans la province de Deir Ezzor, dans l'Est de la Syrie, ont indiqué dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et des militants.

L'EI, un groupe extrémiste accusé des pires atrocités, "a contraint quelque 30.000 habitants à quitter leur village de Chouheil" qu'il a pris jeudi des mains du Front al-Nosra, la branche syrienne d'el-Qaëda, a affirmé l'OSDH.
Par ailleurs, quelque 30.000 autres personnes ont été empêchées par l'EI de retourner à Khacham et Tabia, des villages de la même province, conquis fin juin par le groupe, selon l'OSDH.

Bien que l'EI et al-Nosra partagent la même idéologie jihadiste, les deux groupes s'affrontent depuis qu'Al-Nosra a rejoint les rangs d'une coalition de rebelles armés combattant l'EI. L'EI qui a conquis plusieurs régions en Syrie et en Irak, a annoncé l'établissement d'un califat à cheval sur ces deux pays voisins.

Sur leur page Facebook, des militants de Chouheil ont indiqué que l'EI avait ordonné à tous les résidents de quitter le village et que les jihadistes étaient entrés dans ce village à bord de véhicules blindés et de chars "en raison de leur peur et de leur couardise".
Une vidéo diffusée par des militants sur Youtube montre des médiateurs annonçant l'expulsion des habitants en leur demandant de laisser leurs armes sur place et de rester hors de Chouheil "jusqu'à ce que l'EI soit en sécurité".

Les habitants craignent que l'EI s'empare de leurs maisons, selon les militants. L'OSDH a fait état de milliers de personnes dormant à la belle étoile et manquant d'eau et de nourriture et précisé que l'EI avait annoncé que des négociations étaient en cours sur le destin de quelque 83.000 personnes résidant dans trois villes de Deir Ezzor, après les avancées réalisées par ce groupe dans cette province pétrolière.


Lire aussi

"Où est la fierté arabe en ce mois sacré du ramadan? Voilà ce qui arrive à des enfants!"

Les rebelles encerclés de tous côtés à Alep, par le régime et par Daech

Au total 6,6 millions d'enfants syriens ont besoin d'aide

L'État islamique contrôle un des plus grands champs pétrolifères de Syrie

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué