Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

L'AUB appelle sa "communauté" à économiser l'eau

Face à la sécheresse, l’université beyrouthine décide d'agir.

"Une grave pénurie d'eau affecte tout le pays, et la région de Beyrouth en particulier". Photo AFP

L’université américaine de Beyrouth (AUB) a annoncé lundi la prise de mesures en vue d'économiser l'eau et a demandé à la "communauté" de l'AUB de surveiller sa consommation en eau.

 

Malgré les quelques pluies qui sont tombées en février puis en mars, l'hiver a été particulièrement sec au Liban. Avec l'été installé pour de bon, la période de sécheresse risque de commencer bien plus tôt cette année, et les initiatives en vue d'économiser l'or bleu se font donc nécessaires.

 

"Une grave pénurie d'eau affecte tout le pays, et la région de Beyrouth en particulier", peut-on lire dans un communiqué signé Hassan Diab, chef des opérations par intérim à l'AUB. Le responsable de l'université souligne également que la pluviométrie moyenne de cet hiver équivaut à 50% de la moyenne générale enregistrée au cours des deux dernières décennies. "Nous vous demandons de limiter votre utilisation de l'eau sur le campus chaque fois que cela est possible", ajoute-t-il. Il est en outre demandé aux personnes sur le campus de vérifier que les robinets ne fuient pas et dans le cas contraire de les déclarer.

L'AUB s'engage davantage encore en mettant en place un système de traitement de l'eau.

"L'AUB profite de ses puits d'eau saumâtre pour l'irrigation et le nettoyage. Nous sommes en train d'installer un système d'osmose inverse (système de purification de l'eau par un système de filtrage extrêmement fin, ndlr) qui permet de transformer l'eau saumâtre en eau domestique", indique en effet Hassan Diab.

  

 Lire aussi

Avec la « Bathmobile », lavez votre voiture de façon écolo !

Mesures d'urgence pour limiter la pénurie d'eau

Une année trop sèche, des économies d'eau en perspective

 Au Liban, la sécheresse n'augure rien de bon... Faut-il prier pour la pluie ?

L’université américaine de Beyrouth (AUB) a annoncé lundi la prise de mesures en vue d'économiser l'eau et a demandé à la "communauté" de l'AUB de surveiller sa consommation en eau.
 
Malgré les quelques pluies qui sont tombées en février puis en mars, l'hiver a été particulièrement sec au Liban. Avec l'été installé pour de bon, la période de sécheresse risque de commencer...
commentaires (1)

Transformer l'eau saumâtre en eau domestique un bon exemple à suivre pour lutter contre la sécheresse exceptionnelle cette année.

Sabbagha Antoine

14 h 15, le 23 juin 2014

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Transformer l'eau saumâtre en eau domestique un bon exemple à suivre pour lutter contre la sécheresse exceptionnelle cette année.

    Sabbagha Antoine

    14 h 15, le 23 juin 2014

Retour en haut