X

À La Une

Pétrole/gaz : la Syrie a signé un important accord de prospection avec la Russie

Ressources

Damas détiendrait les réserves les plus importantes de la Méditerranée.

OLJ/AFP
26/12/2013

La Syrie a signé mercredi avec la Russie son premier accord de prospection pétrolière et gazière dans ses eaux territoriales, dont les réserves sont considérées comme les plus importantes de la Méditerranée.

L'accord est d'une durée de 25 ans et est financé par la Russie, alliée du régime du président Bachar el-Assad.

"Il s'agit du premier accord jamais signé portant sur une exploration de gaz et de pétrole dans les eaux syriennes", a indiqué mercredi le directeur général de la Compagnie générale syrienne du pétrole Ali Abbas. Il a été paraphé au siège du ministère du Pétrole et des ressources minières à Damas par le ministre syrien du Pétrole, Sleimane Abbas, la Compagnie générale syrienne du Pétrole et l'entreprise russe Soyuzneftegaz company.

Les récentes découvertes d'énormes gisements offshore de gaz et de pétrole en Méditerranée orientale aiguisent la compétition entre les pays voisins que sont la Syrie, le Liban, Israël et Chypre. Les deux premiers sont officiellement toujours en état de guerre avec l'Etat hébreu, qui a déjà commencé sa production de gaz naturel dans des gisements découverts récemment au large des côtes israéliennes.

La prospection, qui va commencer immédiatement sur une superficie de 2.190 km2, comporte plusieurs phases, a indiqué le ministre syrien, soulignant que son coût de la prospection s'élèverait à 100 millions de dollars.

Les récentes découvertes en Méditerranée permettent d'évaluer les réserves de gaz à 38.000 milliards de pieds cubes. Selon la revue Oil and gaz Journal, la Syrie possèderait les plus grandes réserves prouvées de pétrole de la Méditerranée, avec 2,5 milliards de barils, soit les plus importantes de tous les voisins à exception de l'Irak.
Selon la même revue, à la fin 2012, les réserves de gaz naturel prouvées se montaient à 8.500 milliards de pieds cube.

Frappée par des sanctions internationales, la Syrie a vu sa production pétrolière chuter de 90% depuis le début du conflit en mars 2011. Au cours du premier semestre, la production pétrolière est tombée à 39.000 barils par jour, alors qu'elle était de 380.000 b/j avant la mi-mars 2011, selon des chiffres officiels. Parallèlement, la production de gaz a chuté à 16,7 millions de m3 par jour, contre 30 millions avant la crise en 2011, selon des chiffres officiels.

La signature de ce contrat intervenue après "plusieurs mois de longues négociations" entre les parties syrienne et russe, "constitue un défi", a estimé le ministre syrien. "C'est la preuve de la poursuite de la coopération entre les deux peuples et gouvernements syrien et russe", a-t-il ajouté.

Il a jugé par ailleurs "encourageantes" les découvertes de gaz et de pétrole près des côtes palestiniennes et chypriotes.

Le conflit en Syrie a fait plus de 126.000 morts depuis 33 mois.

 

Lire aussi
Syrie : plus de 400 morts en 10 jours de raids sur Alep

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Les russkoffs obligent ainsi l'aSSadiotiste à signer ses quelques dernières paperasseries, avant de le laisser cavaler sinon tomber.

GEDEON Christian

La real politik garde ses droits...et la Russie n'est pas près de lâcher la Syrie..pas forcément Assad,mais la Syrie en tous cas.D'ailleurs ce sont ses blindés qui vont chercher les armes chimiques du régime,n'est ce pas? Et les US qui les détruisent...relire d'urgence un livre déjà ancien "la grande conspiration russo-américaine" de Pauwels et Bergier!Aveugles que nous sommes..et pendant ce temps là,les Israéliens produisent bien tranquillement leur gaz naturel!

Ali Farhat

Yesss! Il est claire maintenant que l'état et la gouvernement jouissent d'une grande legitimité incontestable et d'une grande fiabilité, bien que contesté par les plus fort, les plus goulus mais aussi les plus injustes. A quand un contrat similaire pour le doux pays du cedre.. Faut-il attendre encore longtemps le feu vert des obscurantistes 3galés desertiques pour former un gouvernement afin de se mettre illico au taf? Pendnat que l'autre big pif est en train d'aspirer gratuitement tout le gaz de cotes est de la méditerranée.

Sabbagha Antoine

La Syrie malgré la guerre civile a signé un important accord de prospection avec la Russie et le Liban sans gouvernement depuis huit mois ne fait rien et est à la recherche du sexe des anges .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.