Rechercher
Rechercher

Liban

La relation privilégiée entre Sleiman et Assad, c’est du passé, selon le Hezb

Le député Kamel Rifaï, bloc du Hezbollah, a assuré hier que « la relation privilégiée entre le président de la République Michel Sleiman et son homologue syrien Bachar el-Assad relève du passé et se limite dorénavant aux affaires protocolaires entre les deux présidences ».
Selon lui, « le président Assad s’attendait, dès le début des événements en Syrie, à ce que le président Sleiman prenne l’initiative de l’appeler pour annoncer son soutien à certaines positions de l’État syrien, alors que le président libanais a préféré appuyer des positions arabes et internationales au détriment de la Syrie ». « Le téléphone de Baabda ne sonnera certainement pas », a-t-il ajouté.
S’exprimant lors d’un entretien pour le journal koweïtien al-Anba’, M. Rifaï a relayé « la déception du président Assad à l’encontre des positions prises par le gouvernement libanais sortant, qui transparaît dans ses déclarations à la chaîne al-Mayadeen et au journal al-Akhbar ». Selon le député, Assad s’attendait « à ce que les accords signés entre les deux pays soient respectés, et que le Liban ne soit pas utilisé comme plateforme de complot contre le régime syrien ».
Interrogé sur cette « négligence » du gouvernement libanais dénoncée par Assad, alors que ce cabinet est formé d’alliés de son régime, M. Rifaï a répondu que « la présence du Hezbollah et du Courant patriotique libre (CPL) dans le gouvernement de Nagib Mikati n’était pas suffisante pour trancher la position du Liban officiel » en faveur d’un appui au régime syrien. Selon lui, M. Mikati « a déçu par son laxisme à l’encontre du chaos sur les frontières ».
Le député Kamel Rifaï, bloc du Hezbollah, a assuré hier que « la relation privilégiée entre le président de la République Michel Sleiman et son homologue syrien Bachar el-Assad relève du passé et se limite dorénavant aux affaires protocolaires entre les deux présidences ».Selon lui, « le président Assad s’attendait, dès le début des événements en Syrie, à ce que le...
commentaires (3)

C'est vrai... hahh... c'est une idylle manquée. Vu que tout le monde donnait au + 3 mois au puissant Bashar, Notre présidainte pensait bien faire en fermant la porte et avaler la clé. Le Liban qui est régulièrement traversé par des tempêtes a besoin de président fort au caractère politique bien trempé.. Nous, nous avons eu un président "gentil et.. bien élevé".. remarquez, ça a parfois son coté positif.. Ben on va faire avec en le respectant bien sûr pour son rôle et pourquoi pas, pour sa personne jusqu'à la fin de son mandat.. puisque nous ne sommes pas, dieu merci, une dictature pro occidentale et/ou faisant exclusivement partie du club privé très démocratiquement araboméricain où les présidents durent en moyenne 40 ans (Si le bon Allah leur prête longue vie..) sans parler de la haute démocratie dans laquelle baignent les familles régnantes des royaumes, des émirats, des sultanats, des califats (on va bientôt y revenir aussi!)... Quoi? que le femmes ne sont pas autorisées de conduire en soudie?.. Ben.. c'est surtout pour leur bien.. eu égard à leur préciosité et au nombre de morts par accident de routes! ... Elémentaire, non?!

Ali Farhat

18 h 50, le 26 octobre 2013

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • C'est vrai... hahh... c'est une idylle manquée. Vu que tout le monde donnait au + 3 mois au puissant Bashar, Notre présidainte pensait bien faire en fermant la porte et avaler la clé. Le Liban qui est régulièrement traversé par des tempêtes a besoin de président fort au caractère politique bien trempé.. Nous, nous avons eu un président "gentil et.. bien élevé".. remarquez, ça a parfois son coté positif.. Ben on va faire avec en le respectant bien sûr pour son rôle et pourquoi pas, pour sa personne jusqu'à la fin de son mandat.. puisque nous ne sommes pas, dieu merci, une dictature pro occidentale et/ou faisant exclusivement partie du club privé très démocratiquement araboméricain où les présidents durent en moyenne 40 ans (Si le bon Allah leur prête longue vie..) sans parler de la haute démocratie dans laquelle baignent les familles régnantes des royaumes, des émirats, des sultanats, des califats (on va bientôt y revenir aussi!)... Quoi? que le femmes ne sont pas autorisées de conduire en soudie?.. Ben.. c'est surtout pour leur bien.. eu égard à leur préciosité et au nombre de morts par accident de routes! ... Elémentaire, non?!

    Ali Farhat

    18 h 50, le 26 octobre 2013

  • RELATIONS PRIVILÉGIÉES, DANS CE DICTIONNAIRE, EST SYNONYME DE SUIVISME !

    SAKR LOUBNAN

    11 h 12, le 26 octobre 2013

  • Est-ce que le Liban est votre pays, M le député du Hezblocage ? Sûrement pas, car vous le trahissez à tout moment.

    Halim Abou Chacra

    05 h 38, le 26 octobre 2013

Retour en haut