Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

LAF Shield, la nouvelle appli de l’armée libanaise pour Smartphones

Lebanese Armed Forces Shield (LAF Shield), une application lancée par l’armée pour les appareils téléphoniques utilisant les plateformes Android (Google – Samsung) et iOS (Apple).

Soucieux de faciliter la communication avec les citoyens libanais en ces temps de crise, le commandement de l’armée a opté pour le nec plus ultra en matière de technologie. Il s’agit du Lebanese Armed Forces Shield (LAF Shield), en d’autres termes « le bouclier des forces armées libanaises », une application lancée par l’armée pour les appareils téléphoniques utilisant les plateformes Android (Google – Samsung) et iOS (Apple).


Dans un communiqué publié par la direction de l’orientation, le commandement de l’armée a expliqué avoir recours à ce nouveau stratagème « à cause de la récurrence des incidents sécuritaires et les dangers qui en découlent pour les citoyens ». Et le texte d’expliquer que « cette application permet d’envoyer un texte, une image, une vidéo ou un son audio pour signaler la présence de corps suspects, l’occurrence d’incidents sécuritaires (rapt, invasion armée, viol de frontières, incendies). Elle permet aussi aux citoyens de participer à la recherche d’individus recherchés par la loi ou de contacter l’armée en cas de grave danger. En outre, les utilisateurs de ce logiciel peuvent recevoir les nouvelles concernant l’armée et rester au courant de toutes les activités de cette dernière. LAF Shield permet aussi d’accéder à une carte géographique indiquant l’emplacement de zones de danger (incidents sécuritaires, mines, éboulements) et aux numéros de téléphone à contacter en cas d’urgence ».


« Le commandement de l’armée vise à travers cette application à faire participer le plus grand nombre de citoyens à la protection de la patrie, et souhaite que les citoyens fassent usage de ce logiciel aux fins qui lui sont réservées », ajoute le texte qui signale que le nom de l’utilisateur et son numéro de téléphone sont des données requises pour le fonctionnement du LAF Shield.
En effet, ces données sont demandées par le logiciel à la première utilisation, avant que n’apparaisse le slogan de l’armée « Honneur – sacrifice – loyauté », qui laisse la place à un menu permettant d’accéder aux différentes fonctions. On peut y voir les rubriques suivantes : nouvelles, vidéos et images, listes et enfin, signalement. Le menu listes permet de consulter les noms de tous les individus recherchés par la justice ou les citoyens portés disparus. 

 

Quant au menu signalement, il permet à l’utilisateur de sélectionner parmi une liste le genre d’incidents qu’il aimerait signaler. Il peut alors envoyer une image, un son audio ou un texte à l’armée pour présenter des explications concernant l’incident, et l’application peut alors localiser l’endroit de l’appareil téléphonique utilisé. Enfin, la touche SOS peut être utilisée en cas de grave danger pour retrouver l’utilisateur. La transition entre menus est accompagnée par ailleurs d’un bruit métallique qui rappelle l’ouverture d’une lourde porte de prison.

B. M.


Lire aussi

Beyrouth : Cette étrange peur sur la ville...

 

Psychose, le billet d'Anne-Marie el-Hage

 

Encore un tour de vis à la sécurité du nord au sud

 

Sécurité encore plus renforcée à Beyrouth et dans les régions...

 

Pour mémoire

Le Liban s’enfonce dans une véritable psychose du pire...


Soucieux de faciliter la communication avec les citoyens libanais en ces temps de crise, le commandement de l’armée a opté pour le nec plus ultra en matière de technologie. Il s’agit du Lebanese Armed Forces Shield (LAF Shield), en d’autres termes « le bouclier des forces armées libanaises », une application lancée par l’armée pour les appareils téléphoniques utilisant les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut