Rechercher
Rechercher

Cinema- - Entre parenthèses

Voilà pourquoi on aime les acteurs...

Les acteurs ne sont pas là seulement pour amuser la galerie. Jouer la vie n’est pas toujours simple, voire très compliqué. Oublier son quotidien privé pour un moment, des moments et continuer son travail avec courage, professionnalisme et surtout des nerfs d’acier, voilà une bonne leçon de vie.
Les acteurs sont les semi-héros grecs d’antan. Ce sont des Hercule qui font plus que sept travaux, des Achille qui négligent souvent leur talon et des Prométhée qui rêvent d’être des dieux. Ils sont là pour tracer la voie, pour nous apprendre, tout en nous divertissant, comment se frayer un chemin malgré les obstacles. Ils répondent présent à l’appel dès que le réalisateur crie « action ». Pour eux, il n’y a pas de baisse de régime ni de recul devant le métier. Les acteurs sont le cœur battant d’un film... et de la vie. Comment peut-on imaginer un jour les remplacer par des hologrammes ou d’autres effets visuels nouveaux ?
Ainsi, qui aurait pu supposer que la Jolie Angelina, en sillonnant les terrains meurtriers d’Afghanistan, d’Irak, du nord du Liban ou encore de l’Afrique, cachait un lourd secret et se battait contre les démons de son corps ? Qui aurait pu imaginer que le séduisant Michael Douglas, connu pour ses frasques et sa boulimie sexuelle, pourrait verser des larmes en public en parlant de son cancer ? Qui aurait, comme Greta Garbo, quitté la scène au faîte de sa célébrité, pour enfin dissimuler avec dignité ses rides, ridules ou autres aspérités de sa peau ? Qui se serait occupé autant que Coluche, et plus que toute personne en soutane, des sans-abri, des vieux et des affamés ? Qui serait revenu des enfers comme Mickey Rourke pour donner à voir la plus belle prestation de sa carrière ? Qui aurait eu l’audace et le courage de Golshifteh Farahani de défier les ayatollahs et de jouer tête nue dans un film ?
Les acteurs ne sont pas nés uniquement pour poser devant les paparazzis et étaler leur vie publique. Certes, la célébrité leur fait plaisir, les titille, leur donne parfois un délicieux vertige. Certes, un jour leurs foyers sont fracassés, leur mental brisé, leur santé mise à rude épreuve, mais souvent ils poursuivent cette route qu’ils ont un jour choisie. Ils la poursuivent inéluctablement comme si leur carrière devenait une fatalité. Tout comme Sisyphe. Véritables Atlas souvent naïfs, ils sont aussi ces Icare qui se brûlent les ailes en atteignant les rêves les plus fous.

Les acteurs ne sont pas là seulement pour amuser la galerie. Jouer la vie n’est pas toujours simple, voire très compliqué. Oublier son quotidien privé pour un moment, des moments et continuer son travail avec courage, professionnalisme et surtout des nerfs d’acier, voilà une bonne leçon de vie. Les acteurs sont les semi-héros grecs d’antan. Ce sont des Hercule qui font plus que sept...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut