Rechercher
Rechercher

À La Une - Violences

Liban: deux morts dans des accrochages armés à Tripoli

"L'armée libanaise est sur les lieux et répond aux tirs".

Des soldats libanais déployés à Tripoli. Photo d'archives/Reuters

Au moins deux personnes ont été tuées et six autres blessées à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, au cours de heurts confessionnels liés au conflit en Syrie voisine, a rapporté dimanche une source de sécurité à l'AFP.

 

Les deux morts sont un habitant de 22 ans du quartier alaouite de Jabal Mohsen, et un adolescent de 13 ans originaire du quartier sunnite rival de Bab el-Tebbaneh. En outre, une personne a été blessée à Jabal Mohsen et cinq autres à Bab el-Tebbaneh.

 

"L'armée libanaise est sur les lieux et répond aux tirs", a ajouté la source de sécurité, sous le couvert de l'anonymat.

 

Dans l'après-midi, l'Agence nationale d'information (ANI, officielle) a affirmé que la route internationale reliant Tripoli à la région de Akkar était dangereuse en raison de tirs de francs-tireurs

 

Des affrontements opposent souvent des habitants des quartiers de Tripoli, les uns partisans du président syrien Bachar el-Assad, qui est alaouite, et d'autres majoritairement favorables aux rebelles syriens, principalement sunnites.

 

En mars dernier, au moins huit personnes ont été tuées en quatre jours dans un nouveau round de violences.

 

 

Lire aussi

Offensive de l'armée syrienne et du Hezbollah contre la ville de Qousseir

 

Empêcher le transfert d'armes au Hezbollah, une priorité pour Israël

 


Au moins deux personnes ont été tuées et six autres blessées à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, au cours de heurts confessionnels liés au conflit en Syrie voisine, a rapporté dimanche une source de sécurité à l'AFP.
 
Les deux morts sont un habitant de 22 ans du quartier alaouite de Jabal Mohsen, et un adolescent de 13 ans originaire du quartier sunnite rival de Bab...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut