Rechercher
Rechercher

À La Une - Etats-unis

Attentat de Boston : les suspects adeptes des sites islamistes ?

Dzhokhar, le suspect en cavale, "est un véritable ange", assure son père, interrogé en Russie.

Capture d'écran de la page appartenant à un certain Dzhokhar A. Tsarnaev sur le réseau social russe VK.

Vendredi, dans une brusque accélération des choses, la police de Boston a révélé l'identité de deux suspects, deux frères présentés comme étant Tamerlan Tsarnaev, 26 ans et Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans.

L'aîné a été tué lors d'une fusillade vendredi. La police était toujours engagée dans une vaste chasse à l'homme pour arrêter Dzhokhar.

 

Certains médias ont indiqué que les frères étaient tchétchènes. Mais un homme se présentant comme leur oncle a indiqué à des médias américains que les deux garçons ont grandi au Kirghizistan et sont arrivés aux Etats-Unis il y a huit ans. Tsarnaev serait un nom tchétchène.

"Ce n'est pas possible, je n'arrive pas à croire", a dit Ruslan Tsarni, en référence au fait que les deux frères sont suspectés d'être derrière les attentats du marathon de Boston.

 

Le père des suspects, un homme identifié comme Anzor Tsarnaev, a déclaré à l’agence américaine Associated Press que Dzhokhar "est un véritable ange". L’homme, qui s’exprimait depuis la ville russe de Makhatchkala, a ajouté que Dzhokhar est en deuxième année de médecine aux Etats-unis. "C’est un garçon tellement intelligent. Il devait venir pour les vacances ici", a-t-il encore dit.

A l'agence Interfax, le père a dit qu'à son avis, "les services spéciaux ont piégé mes enfants car ce sont des musulmans fervents".


 

Dzhokhar A. Tsarnaev a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes sur ce qui semble être sa page personnelle sur un réseau social russe.
La page russophone du réseau social VK a été prise d'assaut dès que le nom du jeune homme de 19 ans a été rendu public par les autorités américaines. Dzhokhar Tsarnaev s'y présente comme diplômé de la Cambridge Rindge and Latin School, un établissement public de Cambridge, dans le Massachusetts. Il dit avoir étudié auparavant à Makhatchkala, la capitale du Daghestan, frontalier de la Tchétchénie, et parler l'anglais, le russe et le tchétchène. A la rubrique "vision du monde", il a répondu "islam", tout en définissant "carrière et argent" comme sa "priorité personnelle".


Dzhokhar Tsarnaev a également publié des liens vers des vidéos de rebelles syriens et des pages islamistes ou d'autres appelant à l'indépendance de la Tchétchénie.

 

 

Une vidéo postée sur la page Facebook en russe de Dzhokhar Tsarnaev soutenant

les rebelles syriens contre le régime de Bachar el-Assad.

 

Il manie aussi l'humour et l'autodérision. Dans une vidéo intitulée "mon frère au supplice", un homme ressemblant à Tamerlan Tsarnaev, son frère abattu par la police américaine dans la nuit de jeudi à vendredi, s'amuse à imiter les différents accents des groupes ethniques du Caucase. On y lit également une blague : "Un Tchétchène, un Daghestani et un Ingouche sont dans une voiture. Qui conduit?"
Réponse: "La police" (russe).

 

 

 

 

Sur ces photos diffusées par le FBI et la police de Boston, Dzhokhar Tsarnaev. AFP/FBI/Boston Police

 

 

 

Un ami de lycée, Eric Mecado, a raconté sur CNN vendredi que Dzhokhar "n'avait jamais montré aucun signe de méchanceté, rien qui puisse nous faire imaginer qu'il serait capable d'une telle chose".

Selon Eric Mecado, Dzhokhar portait toujours sa casquette à l'envers. L'ami dit avoir immédiatement pensé à Djokhar, sans y avoir vraiment cru.

 

De nombreux étudiants étrangers, selon Eric Mecado, sont inscrits à leur ancien lycée, Cambridge Rindge and Latin School, un environnement qui cultive la diversité.

 

Dzhokhar a gagné en 2011 un prix de la ville de Cambridge, d'une valeur de 2.500 dollars, dans la catégorie de lutte. Il étudiait cette année à l'université.

 

 

 

Un dénommé Tamerlan Tsarnaev, correspondant au nom du frère de Dzhokhar a également créé un compte Youtube qui contient des liens à connotation fortement islamiste.

Ce compte en russe sur le site de partage en ligne, créé en août 2012 aux Etats-Unis, montre que son fondateur avait très majoritairement partagé des liens liés à l'Islam, dont plusieurs intitulés "Terroristes", qui ont été bloqués.

D'autres, comme ceux intitulés "Islam" ou "Les jeunes Russes convertis à l'Islam" , renvoyaient vers des discours de responsables islamiques.

 

Tamerlan Tsarnaev s'était aussi abonné à une chaîne "Allah is the one", il y a deux mois, sa dernière intervention sur sa page.

 

Les deux suspects, sur des photos tirées d'enregistrements vidéo et diffusées par le FBI. A gauche Dzhokhar et à droite Tamerlan. AFP /FBI

 

Tamerlan semblait être le sujet d'un essai photographique intitulé "Je boxe pour un passeport", de Johannes Hirn, qui fournit de très nombreux éléments de personnalité.

Le photographe décrit Tamerlan comme un étudiant musulman de l'université Bunker Hill College, à Boston, qui souhaitait devenir ingénieur et avait suspendu ses études pour s'entraîner pour une compétition de boxe, les National Golden Gloves. Il s'entraînait au club Wai Kru Mixed Martial Arts et conduisait une Mercedes.

 

Selon le photographe, il avait fui la Tchétchénie avec sa famille dans les années 1990, et avait vécu au Kazakhstan avant d'obtenir un statut de réfugié aux Etats-Unis.

 

"Je n'ai pas un seul ami américain, je ne les comprends pas", aurait dit Tamerlan au photographe. Mais il lui aurait aussi assuré qu'il préfèrerait participer aux jeux Olympiques au nom des Etats-Unis plutôt que de la Russie, à moins que son pays, la Tchétchénie, n'obtienne l'indépendance.

 

"Tamerlan dit qu'il ne fume plus et ne boit plus: +Dieu dit plus d'alcool+", écrit Johannes Hirn, qui cite Tamerlan lui disant qu'il est "très religieux": "il n'y a plus de valeurs" et "les gens ne se contrôlent plus", lui aurait-il confié.

Une autre photo le montre avec sa petite amie.


Un document de police disponible publiquement montre que la police est intervenue en 2009 pour violences conjugales contre sa petite amie.

 

Pour mémoire

Après le choc, les Libanais de Boston témoignent


Vendredi, dans une brusque accélération des choses, la police de Boston a révélé l'identité de deux suspects, deux frères présentés comme étant Tamerlan Tsarnaev, 26 ans et Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans.
L'aîné a été tué lors d'une fusillade vendredi. La police était toujours engagée dans une vaste chasse à l'homme pour arrêter Dzhokhar.
 
Certains médias ont indiqué que les...

commentaires (3)

Bof...ils vont inventer le tchétchenobollah...

GEDEON Christian

14 h 46, le 20 avril 2013

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Bof...ils vont inventer le tchétchenobollah...

    GEDEON Christian

    14 h 46, le 20 avril 2013

  • Le Hezbollah l'a échappé belle. On n'a pas pu l'en accuser... Une première dans les CONNERIES et MENSONGES usuels !

    SAKR LOUBNAN

    10 h 24, le 20 avril 2013

  • Voilà ce que je craignais le plus, maintenant la cia , le mossad et tous les ss occidentaux vont falloir approfondir l'enquête et chercher d'où viennent les financements de ces salafo wahabo qataris épris de démocratie et d'égalité de sexes. Allah is one! hein ??

    Jaber Kamel

    18 h 24, le 19 avril 2013

Retour en haut