Liban

Bkerké et les ulémas musulmans désapprouvent la légalisation du mariage civil facultatif

Liban
OLJ
30/01/2013

Il semblerait que les déclarations du mufti Mohammad Rachid Kabbani lundi ont poussé les instances religieuses chrétiennes à briser leur silence à propos de la législation du mariage civil. Le responsable médiatique du siège patriarcal de Bkerké, l’avocat Walid Ghayad, a annoncé hier qu’« il convient d’éliminer le confessionnalisme des esprits avant de l’éliminer des textes de loi, et que le mariage civil ne détruira pas le confessionnalisme ».


« Le patriarche Raï a déjà fait part de son avis à ce sujet, et la position de l’Église est claire : uniquement les non-croyants doivent avoir recours à ce genre de mariage », a précisé M. Ghayad, qui a noté qu’« une loi est par nature obligatoire et ne peut pas être facultative ». Il a estimé que « le débat autour du mariage civil a été ouvert pour être exploité aux législatives ».


Par ailleurs, les ulémas musulmans au Liban se sont réunis hier à Dar el-Fatwa pour affirmer leur soutien au mufti de la République. Ils ont appelé à « clore définitivement le dossier du mariage civil, car il aiguise les tensions confessionnelles, déséquilibre la vie communautaire, et pourrait mettre les familles en danger ». Les ulémas ont déclaré que « leurs réunions resteront ouvertes jusqu’à ce que cette affaire soit réglée ».

 

Lire aussi

Mariage civil : Sleiman insiste, Mikati botte en touche

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

jean-Pierre EL KHOURY

Désolé pour mon ton mais c'est amicalement que je leur dirai à tous ces religieux chrétiens et musulmans: "Allez au Diable" et laissez les libanais respirer. Allez le combattre là bas..Après tout, c'est votre métier le combat contre le Mal..ALLEZ donc et emmenez les politiciens qui, eux, parlent au nom de Dieu aussi. qu'il porte la croix ou le croissant.

GEDEON Christian

Ouille ,ouille ,ouille....

Tina Chamoun

Evidemment, plus que le coût des mariages religieux , c'est les divorces ou plutôt les annulations de mariage qui les font vivre, grassement!

SAKR LEBNAN

Voilà ! Il ne manquait que l'Anathème de Bkerké. Et le JEU est bouclé !

Dernières infos

Les matchs d’aujourd’hui

  • Angleterre
    Panama

    24/06

    15h00 (GMT+3)

  • Japon
    Sénégal

    24/06

    18h00 (GMT+3)

  • Pologne
    Colombie

    24/06

    21h00 (GMT+3)

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué