Liban

Message du pape au nouveau patriarche grec-orthodoxe : L’unité des chrétiens pour construire la paix

OLJ
31/12/2012
Le Centre catholique d’information (CCI) a diffusé hier le texte d’un message adressé par Benoît XVI au nouveau patriarche grec-orthodoxe, Youhanna X Yazigi, dans lequel le pape affirme que l’unité des chrétiens au Moyen-Orient sera précieuse pour la paix régionale. L’unité des chrétiens au Moyen-Orient est un témoignage du « message d’amour, de paix et de réconciliation de l’Évangile », écrit Benoît XVI au nouveau patriarche grec-orthodoxe.
Le pape commence son message par un « salut fraternel dans l’amour du Christ » au nouveau patriarche élu le 17 décembre, à Balamand, comme successeur du patriarche Ignace IV Hazim, qui s’est éteint le 5 décembre à l’âge de 92 ans.
« En ces temps instables et enclins à la violence que connaît le Moyen-Orient, il est toujours plus urgent que les disciples du Christ offrent un témoignage authentique de leur unité, afin que le monde croie au message d’amour, de paix et de réconciliation de l’Évangile », peut-on lire dans le message.
Benoît XVI souligne que « nous avons la responsabilité de poursuivre ensemble notre chemin pour manifester de façon encore plus visible la réalité spirituelle de la communion, bien qu’encore incomplète, qui déjà nous unit ».
Dans cette perspective, le pape souhaite que les rapports entre le patriarcat grec-orthodoxe et l’Église catholique « se développent davantage, à travers des formes de collaboration fructueuse » et à travers « la poursuite de notre engagement à résoudre les questions qui nous divisent encore, grâce à une participation active et constructive aux travaux de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et l’Église orthodoxe dans son ensemble ».
Enfin, le pape assure de ses prières, afin que le Christ « apporte la consolation à tous ceux qui sont victimes de la violence au Moyen-Orient » et « inspire à chacun des gestes de paix ».
On rappelle que l’une des propositions du synode sur les Églises du Moyen-Orient (2010) recommande que catholiques et orthodoxes unifient la date de célébration de la fête de Pâques.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

SAKR LEBNAN

Si les Chrétiens, entre eux, n'arrivent pas à Dialoguer, LE GRAND DIALOGUE DES RELIGIONS, qui en croit un traître mot ?

GEDEON Christian

IL a déjà reglé le "problème " du filioque...et c'est pas mal.Maintenant,et sans tomber dans le repentance (terme horrible et contre-productif) ,il faut faire une bonne fois pour toutes pénitence pour la prise et le sac de Constantinople...crime entre tous...et reconnaître que le schisme a été le fait de papes arrogants et stupides...en fait,il faudrait une espèce de Canossa byzantin...mais ce Pape là,Benoît XVI, laissera une oeuvre énorme...merci donc.

Antoine-Serge KARAMAOUN

BENOÎT ne s’est jamais trompé de rendez-vous Apostolique Romain. Et alors? dit-il. Oui il est bourré de défauts ce Catholicisme, mais il introduit de News "droits chrétiens!" via sa "Charte" de droits fondamentaux pour Cathos…. Et quelle alternative proposent les autres Svp ? Moi Panzer-Cardinal, je ne veux pas devenir un Simple pape Banal. Je suis en vérité, en vérité un véritable théologien essentiellement pragmatique jusqu’au "Pathétique" ! Je suis momentanément le catholique le plus en vue de cette Campagne vaticanesque n’est-ce pas ? C'est "Moi" ou la théologie du pire. C'est "Moi" ou la disparition d'un espace de lutte "ecclésiastique" contre l'hégémonisme de l’Anticatholicisme. C'est "Moi" ou abdiquer face à des Empires Style exotique genre ce Byzantin ! On ne peut pas être comme "Moi" Réac coinique, Conservatisme compatible, Compréhensif à l’égard du Traditionalisme, et ne pas avoir conscience de ce rapport de force en faveur des Non-catholiques. Mon Moi "combattra" partout ce déséquilibre Inhumain apostoliquement parlant. Mais la "Dangerosité de mon théologisme" est et sera encore plus énorme évidemment ! Enfin, de grâce, qu'on lui donne moins la parole à ce benoit de prélat ; dorénavant. Ou alors, Svp, qu’il soit Mieux "inspiré" par des ensoutanés de cette ecclésia ; à son image ; mais ayant tout de même un minimum de "déontologie théologienne!" même pareille : un peu moins Pâmée quand mêêême !

Antoine-Serge KARAMAOUN

Il ne manquait plus que ce "Papa-Panzer" avec tous ses Grüss-Tschüss et Salamalecs !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.